Navet à la scandinave

Avis sur Ragnarok

Avatar kochfo
Critique publiée par le

J'ai découvert par hasard cette petite série dano-norvégienne réalisée par un danois propriétaire de plusieurs restaurants à Copenhague. Première déception, la série ne parle pas vraiment de gastronomie scandinave, donc pas de recettes de frikadellers ou de harengs frits. En même temps, ce restaurateur est aussi celui qui a réalisé la série "Borgen", à se demander si ses restaurants, c'est pas du cinéma...

Cette série n'est pas terrible, mais elle a quelques atouts de mon point de vue. Je vais commencer par ceux-ci :

  • L'acteur principal est étonnant. Son personnage est celui d'un
    adolescent baraqué mais un peu simplet qui se découvre soudainement
    être la nouvelle incarnation du dieu nordique Thor (pas celui de
    Marvel). Son physique d'armoire à glace blondinet ne répond pas aux
    canons de beauté du moment (pour ce que j'en sais) et correspond de
    façon troublante à quelqu'un qui pourrait souffrir d'un léger déficit
    mental. Son jeu plutôt en retenue tout en étant assez expressif donne
    un côté étrangement déterminé et puissant à son personnage, ce qui le rend plutôt crédible.
  • Le rythme de l'histoire est assez soutenu pour qu'on ne s'ennuie pas, sans être trépidant.
  • Le décor, manifestement naturel, colle parfaitement au scénario
    ; une bourgade norvégienne dans un cadre grandiose défiguré par des
    constructions humaines hideuses (il s'agit en fait de la ville de Odda -Edda, le nom fictif, correspond à celui de manuscrits du 13ème siècle qui expliquent la mythologie nordique-).
  • Des références à la mythologie nordique discrètes, pas très creusées,
    mais qui cadrent un peu l'enjeu.
  • En VO, la langue utilisée (du norvégien ou du danois, je ne sais pas)
    est dépaysante.
  • Mention spéciale au chien des méchants de l'histoire. Je ne sais pas
    où ils l'ont trouvé, mais il est vraiment impressionnant.

A côté de cela, la série rate beaucoup de choses à mon avis :

  • Un scénario sans aucune originalité, malgré un matériau intéressant.
    Croiser la mythologie nordique à la dégradation catastrophique de
    l'environnement imputable aux productivisme/consumérisme capitalistes
    offrait plein de possibilités, mais l'auteur a choisi la moins
    intéressante : les méchants géants de la mythologie sont les
    pollueurs modernes qui empoisonnent l'eau du fjord avec leurs activités industrielles et quelques ados sensibilisés et courageux
    (merci Greta Thunberg) tentent de s'y opposer, dont un se découvre
    des pouvoirs divins.
  • Les pénibles passages obligés des "séries pour adolescents" genre
    fêtes débridées, garces stéréotypées contre gentilles nunuches,
    playboys de bacs à sable et copains blacks/arabes/autres minorités
    visibles (au choix) rigolos, gays et lesbiennes en recherche,
    environnement adulte complètement dépassé et impuissant, etc...
    Malheureusement, ça c'est devenu quasi universel, que les séries
    soient américaines, britanniques, françaises, espagnoles ou
    dano-norvégiennes (quelle vision conventionnelle de l'adolescence).
  • Les méchants sont tartes et leurs physiques de Kens et Barbies sont
    ridicules (en plus les acteurs qui les incarnent en font des tonnes).
  • La BO est sans intérêt, voire mauvaise.

Bref, ça peut se regarder, mais on peut aussi s'en passer sans rien manquer.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1168 fois
7 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de kochfo Ragnarok