"Les feux d'artifice s'effacent, mais les souvenirs subsistent"

Avis sur ReLIFE

Avatar onaspitz
Critique publiée par le

Après la déception que fut pour moi Kotetusjou no Kabaneri, le gros pétard mouillé du printemps 2016 (voire de toute l'année 2016), j'ai décidé de me rabattre sur un anime plus calme, plus posé et dont j'en attendais moins. J'ai donc commencé l'anime RELIFE, qui est à l'origine un manga de Yayoiso. Ce manga compte actuellement 5 tomes au Japon et il a été adapté en un anime de 13 épisodes par le studio TMS Entertainment. Donc en gros, ça raconte quoi ? Bah tout simplement l'histoire de Arata Kaizaki, jeune homme de 27 années, qui est au chômage (à 27 ans, dur dur). Au moment où celui ci pense qu'il va rater toute sa vie (vu que personne ne veut l'embaucher), il fait la rencontre de Ryo Yoake qui va lui proposer de participer à une expérience qui permet de retrouver l'apparence d'un adolescent et de retourner au lycée. Pour diverses raisons, Kaizaki va accepter de faire une RELIFE et donc de retourner au lycée sous son apparence de lycéen de 17 ans.

Il faut le dire, j'ai été (très) agréablement surprise par cet anime. Comme je l'ai dit plus haut, il a dépassé mes espérances, car de base, j'en attendais pas grand chose. RELIFE s'apparente pour moi à un grand bol d'air frais, et malgré quelques défauts par ci par là, je vois mal comment on ne peut pas adhérer à cet anime, à part si on déteste les tranches de vie. Car oui, c'est de la tranche de vie pure et dure, mais ça n'en reste pas moins intéressant. Il est vrai que le scénario est simple et pas forcément des plus recherchés, mais pas besoin de faire compliqué quand on peut créer une trame scénaristique qui tient la route, le tout saupoudré de personnages développés et attachants. L'anime en lui même est très prenant (même si on peut éventuellement reprocher à celui ci une petite baisse de régime durant les épisodes 7 à 10/11) et on ne s'ennuie jamais, ou alors très rarement, et on enchaîne les épisodes, jusqu'à ce que l'on se rende compte que le treizième est le dernier.

Ce qui rend l'histoire intéressante, outre les personnages, c'est le contraste entre l'humour (très très plaisant, je vous l'assure) et les thèmes que brasse l'anime. En effet, l'histoire aborde plusieurs thèmes (très) intéressants, même si je dois avouer que le tout reste trop survolé selon moi. C'est vraiment dommage car les thèmes abordés sont plutôt tabous et dénoncent pas mal de côtés de la société nipponne, ce qui est relativement rare dans les mangas et animes (ou même dans les œuvres japonaises en général). Ce manque d'approfondissement au niveau des thèmes n'est pas flagrant, car ceux ci ne sont pas forcément hyper centrés dans l'histoire mais je pense qu'avec 16 épisodes, un développement plus concret aurait pu avoir lieu. Mais ce point négatif se fait vite oublier lorsqu'on pense au primordial de l'histoire, à savoir, nos différents protagonistes !

Concernant les personnages, c'est un énorme coup de cœur. Oui, il y a quelques stéréotypes par ci par là mais les personnalités restent tout de même très variées : Que ce soit le glandeur par excellence, la première de la classe qui ne comprends jamais rien, le beau gosse bon élève, la tsundere un peu chiante (voire beaucoup pour ma part), la malicieuse aux lunettes ou bien même monsieur-ironie, on a droit à un nombre conséquent de personnalités très différentes mais toujours très bien exploitées, même quand il s'agit des personnages secondaires, comme Honoka par exemple, qui est relativement bien traitée, pour un personnage censé être "secondaire". Et puis, surtout, l'anime ne nous prend pas pour des idiots finis. Il n'essaye pas de créer des troubles psychologiques à chaque personnage et des scènes dramatiques à tout les épisodes. L'anime reste assez léger, autant dans le scénario qu'au niveau des personnages ou du développement, et c'est très bien, car il ne se prend pas pour ce qu'il n'est pas. Aussi, et point important, même si Arata est le personnage principal, on ne se focalise pas que sur lui mais plutôt sur lui et ce qui l'entoure, et de manière assez équitable, qui plus est.

Mais bon, un anime qui excelle partout n'existe pas et RELIFE en est la preuve : Comme je l'ai dit plus haut, l'anime manque de consistance. En soi, on peut faire impasse sur ça mais certains défauts sont "trop gros", pour ne pas être relevés. On pourra noter le manque de suspens, c'est à dire que l'anime, quant à certains mystères, laisse plusieurs indices, mais les indices sont beaucoup trop importants, du coup, on finit par deviner les mystères avant même que la révélation ne soit faite. C'est dommage car ça a "gâché" certains moments où à la place de dire "Oh putain, je m'y attendais pas !", j'étais totalement indifférente. Le deuxième point négatif, et pas des moindres, je pense que c'est la vitesse excessive de l'épisode un. Et quand je dis "excessive", je pèse mes mots. Près de 4 minutes (oui oui) après le début de l'épisode, on est déjà entré dans l'histoire. Alors oui, je conçois qu'entrer vite dans le vif du sujet est bien, mais là, ça va bien trop vite et l'anime n'a pas vraiment le temps de poser ses bases.On peut donc facilement être déboussolé. Et pour finir, et là j'avoue avoir été très déçue, mais je trouve que le côté de l'expérience Relife n'est pas absolument pas exploitée ou mis en avant. A la place de se focaliser sur comment le héro recommence sa vie et corrige ses erreurs passés, l'anime se concentre plus sur les petites amourettes lycéennes. En un sens, c'est plaisant, car c'est reposant et que ça exprime un peu l'innocence de l'adolescence (quand les seuls problèmes étaient des petits amours de lycée) mais ça fait, et je l'ai d'ailleurs dit plus haut, que l'anime n'est pas assez "concret" pour ma part, et c'est dommage vu les nombreux sujets intéressants qui auraient pu être mieux exploités.

Je n'ai pas grand chose à dire au niveau de la réalisation : Ça fait le travail. C'est pas spécialement beau mais pas moche non plus, disons que c'est dans la moyenne, voire un peu au dessus. Les OSTs sont un peu comme dans Hyouka, donc font plus office de musiques d'ambiance que de véritables OSTs. L'opening est plutôt sympa et l'ending l'est aussi. Le graphisme est simple mais reste tout de même joli, en parti à cause des colorisations. Pas ultra fan du chara design cependant, mais il reste tout de même correct. Pour ce qui est de l'animation, je n'ai rien de particulier à dire, mis à part que celle ci est de qualité.

Je suppose, ou du moins j'espère, qu'il y aura une saison deux, car certains mystères ne sont pas encore résolus et ce serait dommage de les laisser en suspend. Pour conclure, je dirai simplement que RELIFE n'est donc pas un anime exceptionnel, il n'est pas non plus inoubliable (loin de là) et possède quelques défauts. Mais il n'en reste pas moins que c'est une œuvre que je considère comme "parfaite" pour cette saison, en parti à cause des personnages, qui transpirent la fraicheur et la chaleur de l'été.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2887 fois
9 apprécient

Autres actions de onaspitz ReLIFE