Tout en nuance

Avis sur Rectify

Avatar LilaK
Critique publiée par le (modifiée le )

Rectify, ou comment dire l'indicible par les images. La scène d'exposition suffit à elle seule à faire prendre conscience au spectateur averti qu'il va assister à une série d'exception. C'est sans dialogue superflu qu'il est proposé au spectateur d'analyser un personnage qui, avec une lenteur incroyable, chercher à se reconnecter au monde extérieur.
Daniel Holden sort du couloir de la mort après 19 ans
Une série toute en finesse; et si certains personnages peuvent être envisagés comme légèrement caricaturaux, l'adaptation de Daniel Holden qui sort du couloir de la mort après 19 ans sans fenêtre y est dépeinte, scène après scène, tout en sous entendus. Pour aider à la lecture de ce personnage taciturne, des flashs back et clins d'oeil permettant un lien passé-présent.
Une série sérieuse, studieuse, qui n'est pas sans rappeler des séries comme Six Feet Under ou The Wire. Qui en a la stature. Encore faut-il espérer que la suite soit à la hauteur de cette première saison si pertinente.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 374 fois
3 apprécient

LilaK a ajouté cette série à 1 liste Rectify

  • Séries
    Illustration Engouements

    Engouements

    Ces séries qui, à défaut d'être dans mon top 10, restent des bijoux de réalisation

Autres actions de LilaK Rectify