Cry me a River

Avis sur River

Avatar Angel
Critique publiée par le

Découverte un peu par le hasard des réseaux sociaux et Netflix, River mérite pourtant que l'on s'attarde sur son cas. Mini-série bâtie sur six épisodes d'une heure, on y fait la rencontre d'un flic désabusé, antisocial, dépressif et légèrement fou puisqu'il a la faculté de communiquer et voir les gens qui sont morts. La bande-annonce laisse transparaître une orientation un brin fantastique, il n'en est finalement rien puisque c'est bel et bien du côté des vivants - ou de ce qu'il en reste - que la psychologie s'attarde, surtout du côté de River donc, incarné par un fantastique (là oui, l'adjectif a toute sa place) Stellan Skarsgard que le commun des mortels connaît grâce à Will Hunting ou le Marvel Universe et Thor.

River enquête sur la mort de sa coéquipière, une personne dont il était proche. De la douleur de cet événement découle une volonté inaltérable de résoudre coûte que coûte l'investigation bien qu'il n'en ait pas la direction. Mais son caractère assez paradoxal en fait un personnage peu social et dont la détresse ne trouve une bouée de sauvetage que dans ses discussions avec ceux qu'il est le seul à voir, ou du moins, à sa façon. Et d'autant qu'une évaluation psychologique est demandée par sa hiérarchie qui cherche à l'évincer... Trop en dévoiler sur le scénario desservirait l'ensemble, c'est pourquoi l'on restera sur cette mise-en-bouche.

Remarquablement réalisée - la touche britannique est reconnaissable évidemment -, avec un casting trois étoiles, un montage ingénieux et de formidables plans (j'avoue avoir eu du mal à retenir un fort élan lacrymal sur les derniers instants), River est sans conteste l'une des meilleures séries de 2015. Et vous devriez vous aussi succomber au personnage principal tellement bien décortiqué, interprété et écrit. River, un phénix ? On l'espère tous au final.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2085 fois
8 apprécient

Autres actions de Angel River