Affiche Roadies

Critiques de Roadies

Série de (2016)

Critique de Roadies par lupiotte

Lorsque j’ai entendu parlé de la série Roadies je m’y suis tout de suite intéressée ! En effet, je connais un peu le métier roadie pour avoir fait moi-même des organisations de tournées et de concerts et surtout avoir été sur la route plusieurs fois (bien entendu par à la même échelle que les concerts présentés dans cette série). Mais, il est toujours intéressant de voir une série parler de... Lire l'avis à propos de Roadies

5
Avatar lupiotte
6
lupiotte ·

Critique de Roadies par FuckCinephiles

(Critique - sans spoilers - de la saison 1) Le cinéma de Cameron Crowe est sans conteste l'un des cinémas les plus sentimentaux et personnels que le septième art ricain est connu ses trois dernières décennies; un condensé parfait de douceur et d'évasion ayant connu ses plus belles heures de gloire durant les précieuses 90's via les merveilleux Jerry Maguire et (surtout) Presque Célèbre.... Lire l'avis à propos de Roadies

3 1
Avatar FuckCinephiles
8
FuckCinephiles ·

Roadies : Premières impressions sur la nouvelle série de Showtime

Alors que les premiers épisodes de la nouvelle série de Showtime, « Roadies », viennent d'être diffusés aux Etats-Unis, l'heure est venue de dresser un premier bilan du nouveau bébé de Cameron Crowe ! Lire la suite : https://www.cineserie.... Lire la critique de Roadies

Avatar CineSeries.com
4
CineSeries.com ·

Roadies - Une route trop droite.

Dans sa première saison de Roadies (lire notre review du pilote), Cameron Crowe (Jerry Maguire, Presque célèbre, Nouveau départ) prouve une fois de plus qu’il est avant tout un dialoguiste de l’émotion et des rapports conflictuels. Ici, il s’intéresse donc bien moins aux faits, ou aux actes, qu’aux réactions de ses personnages, et à leurs interactions. En l’état, la tournée du... Lire la critique de Roadies

Avatar SiMR
7
SiMR ·

On the road again ...

Malgré le manque d’audience et quelques critiques négatives, cette série quand on prend la peine d’aller jusqu’au bout n’est pas si mal que ça, bien au contraire. Attention on est loin de Vinyl et de son univers complètement déjanté. On est toujours dans le sex & drugs and Rock n’ roll mais avec plus de modération quand même. L’univers est plus léger et intéressant car on aborde un thème... Lire la critique de Roadies

1
Avatar Fred HBZ
7
Fred HBZ ·