Will this day, be the last day I lie in the sun ?

Avis sur Samurai Champloo

Avatar Paradox
Critique publiée par le

http://www.youtube.com/watch?v=c3fZ8LXNs_E

Samurai Champloo est un anime créé par Shinichirô Watanabe, connu principalement pour sa série SF/Western « Cowboy Bebop », que je vous recommande chaudement, pour les mêmes raisons que je vais vous recommander Samurai Champloo.

L’histoire, la trame générale de cet anime est très vague, presque inexistant. Alors que Mugen et Jin, deux samurais en perditions (il me semble que le terme est Ronin, mais n’étant pas sûr, je laisse ça aux experts du genre) se font arrêter pour avoir agressé le fils du souverain local et détruit une auberge lors de leur affrontement, ils sont sauvés par Fuu, jeune serveuse de la dite auberge. Mais Fuu a une requête particulière : Puisque elle a sauvé les deux, elle souhaite que ceux-ci l’accompagne et l’aide a retrouver « Le Samurai aux Tournesols. ». Voici donc nos trois héros en route à travers un Japon de l’ère Edo.

Au cours des 26 épisodes qui composent la série, les personnages vont vivre toutes sortes d’aventures, que ce soit des tentatives d’assassinats, des rencontres avec d’autres personnages haut en couleurs ou toutes sortes de marginaux. Chaque épisode étant décousu du précédent et du suivant, il est agréable de suivre leur progression, marquée cependant par quelques points forts dans la recherche du « Samurai aux Tournesols. ».

Dans ce parcours, beaucoup d’affrontement, magnifiquement réalisés, avec un dessin particulièrement envoutant, presque autant que cette compagnie fantasque qui ne semble suivre aucun chemin apparent. Cet univers et ces combats sont sublimés par une musique, disons-le, peu conventionnel pour le genre. Si vous connaissez Watanabe et son Cowboy Bebop, vous vous souvenez surement de ce mélange entre SF et jazz/blues. Ici, il recommence et nous sert un bande original composée de hip/hop et de trip-hop (comme vous l’entendez si vous avez cliqué sur le lien au début). Et que dire sinon que cela rend bien. Les airs du Nujabes, de Force of Nature, de Tsutchie ou encore Fat Jon s’accordent aux mouvements, aux combats et ne fait que rendre plus fort encore les évènements que subissent les héros.

Epopée lyrique et pourtant volage, Samurai Champloo berce et donne l’envie que cette aventure ne prenne pas fin si vite, et pourtant, il faudra se contenter de ces 26 épisodes, de cette histoire fluette qu’est la chasse du Samurai aux Tournesols, qui se révèlera évidement dans les derniers épisodes, conclusion et fin grandiose de cet anime envoutant à tous les niveaux.

Dernier point, je présente ici mes hommages à Nujabes, l’un des compositeurs de la bande originale, dont j’écoute régulièrement les autres titres et qui nous a quitté beaucoup trop tôt.

Je conclurais en vous disant simplement de prendre le temps de vous plonger dans cet univers, ne serait-ce que par curiosité et qui sait, peut-être serez-vous séduit comme je l’ai été.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4532 fois
41 apprécient

Paradox a ajouté cet anime à 2 listes Samurai Champloo

Autres actions de Paradox Samurai Champloo