Edo mix !

Avis sur Samurai Champloo

Avatar Le Gourmatron
Critique publiée par le

Lors de l'ère Edo, Fuu, une jeune serveuse, gagne un pari contre deux samouraïs errants. Mugen, l'impulsif, criminel sans éducation et Jin, ancien élève d'une école disparue, cultivé, calme et réfléchi, qui l'accompagneront dans sa quête du samouraï aux tournesols. Ils traverserons le Japon d'un bout à l'autre faisant face à une société en pleine transformation, luttant contre de sombres manigances où des puissants comptent bien les empêcher de mener leurs aventures à bien.

Watanabe nous livre ici une réflexion profonde sur le lâcher-prise, sur la valeur de l'amitié, de la famille dans un contexte de fin d'un monde où vie et mort n'ont plus la même valeur. Car l'ère Edo est la période d'un gouvernement unifié où shogunats et samouraïs sont devenus inutiles, où l'art du sabre est devenu plus un loisir qu'une vie à part entière.
Et là où l'auteur étonne, c'est par son art de conteur et de metteur en scène. Réécrivant parfois l'histoire, notamment les incursions Européenne au Japon, inscrivant intelligemment des styles contemporains comme le rap ou l'art du Tag en pleine période Edo, la place de la femme, de la culture... tant dans le récit que dans la façon de le mettre en images. Watanabee surprend à chaque épisode. Par sa façon décalé et irrévérencieuse de peindre le japon d'hier et d'aujourd'hui, il nous offre une vrai réflexion sur le rapport au monde et aux autres.
26 épisodes de pur bonheur et d'étonnement à ne pas manquer.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 50 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Le Gourmatron Samurai Champloo