Avis sur

School Days par Mr. N e M

Avatar Mr. N e M
Critique publiée par le

SD est... Surprenant !

La série commence un peu mollement, comme ça, hop, sans stress... S'en suit un second morceau qui va nous surprendre et partir assez loin dans le délire, et cela se fini en apothéose du grand WTF, le Saint N'Importe Quoi à son paroxysme, et pourtant, tout est crédible (enfin presque).

Mais c'est "bon", je vous assure, School Days est "bon" !

Revenons sur les faits.

Makoto, un jeune lycéen Japonais timide et maladroit avec les filles, voudrait bien se rapprocher de Kotonoha (que nous appellerons Kotokonne, parce que c'est plus facile pour identifier le personnage), une fille avec qui il prend le métro tout les matins et qu'il mate secrètement, et bon perv' qui se respecte.

Et il se trouve que Makokon (oui, lui aussi on va lui donner un petit non comme ça, hop, ils feront la paire) se fait alpaguer par une nenette qui va un peu s'attacher à lui et lui proposer de l'aider à se la taper, la petite Kotokonne.

Eeeeeet, et ça marche !

Mais c'est à ce moment que tout bascule, un évènement imprévu va venir boulverser la psyché du jeune homme, qui va devoir faire face à ses démons intérieur (Démons qui grandiront avec lui et le conduiront dans une spirale infernale et moribonde).

Entre immaturité sexuelle et affective, déloyauté, trahison, un triangle amoureux va se former bien malgré les protagonistes, et le mal frappera bientôt.

Makokon se trouve doté d'un "pouvoir" (à l'échelle humaine j'entends, voir micro-cosmique de la société [je précise "le microcosme de la société lycéenne"]), et va malheureusement "abuser" de ce "pouvoir" au point de provoquer le malheur, voir pire, autour de lui.

Hey oui, car donnez un lance-pierre à un gamin, et il faudra qu'il pète tous les carreaux de la baraque.

SD est surprenant par bien des points, on haira Makokon, on l'enviera, on l'insultera, on voudra être à sa place (enfin, si vous êtes un mec, j'entends, hein xD), et finalement, on ne voudra plus l'envier, ni lui ni aucun protagonistes.

SD se tape une mauvaise moyenne, et c'est normal, si vous ne regardez que les premiers épisodes, l'anime a l'air profondément chiant et moisi, mais si vous vous laissez happer par le deuxième tier, puis par le dernier, boom, c'est la révélation ! OMG WTF BBQ que je viens de voir ! (Oui, ça ne veut rien dire oui)
Et puis, je comprends aussi qu'on puisse ne pas avoir apprécié le déroulement de l'intrigue, on parle de trahison affective, de déloyauté, d'immaturité sexuelle, des sujets qui moi même me hérissent le poil ! Rouuuuuh que je déteste ça ! Et pourtant... Et pourtant...

On est d'accord, SD n'est pas ouuuuuuufissime non plus, mais il a au moins le mérite d'être original, surprenant, de susciter des émotions dans le petit kokolo des spectateurs (enfin, ceux qui auront eu le courage de dépasser les premiers épisodes).

C'est pour cela que je lui donne non seulement un bon gros 8 bien velu, mais surtout un petit cœur, parce qu'il m'aura troué le cul (oui il y a une logique à cette phrase oui !).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 192 fois
1 apprécie

Autres actions de Mr. N e M School Days