Loin d'être aussi mièvre.

Avis sur School Days

Avatar Rudolph
Critique publiée par le

Tout d'abord, pour ceux qui n'auraient pas encore vu School Days, je vous conseille fortement de ne pas lire ce qui suit, au risque de vous gâchez le seul intérêt de l'anime.

/!\ SPOIL /!\

J'ai commencé cet anime en m'attendant à un petit shojo fade avec l'idée du déjà-vu (pour tuer le temps en somme). Chose confirmée en regardant le premier épisode. J'ai failli m'arrêter là, me racontant une fin très problable, mais heureusement, je n'ai pas fait cette erreur. Un changement finit par s'opérer, les scènes sentimentales sont remplacées par des scènes crues.

School Days m'a dans l'ensemble très agacé notament avec le character design sans aucune originalités, surtout ses personnages wtfesque (Seika l'idiote, Makoto l'anti-héros et son harem qui m'inspirait la pitié, et Kotonoha la psychopathe très naïve), son générique de début (que je finissais par zapper) et son ambiance malsaine.
Mais après LA fin, CETTE fin, j'ai fini par oublier tout ce qui m'a pu faire haïr la série (bien qu'elle a été largement exagéré).
On ne pourra pas dire que c'était prévisible.

Le soir suivant l'achèvement de l'anime je n'ai pas tellement su dormir et pendant une semaine (voire deux) je n'arrêtais pas de me retourner la tête, me faisant sans cesse des débats intérieurs.

Mon 9 est presque entièrement dû à ça, d'autant plus j'étais dans une période ou tout ce que je pouvais voir/lire me blasait, on peut dire que School Days m'a réveillé.

Pour résumer je n'ai pas vraiment adoré School Days (le pc est peut-être passer par la fenêtre pour certains) mais il est resté très marquant pour moi.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4835 fois
17 apprécient

Autres actions de Rudolph School Days