Y'a vraiment des gens qui imaginent ce type de scénario ?

Avis sur School Days

Avatar Maxime SweatGuy
Critique publiée par le

Ok, qu'est ce que je viens de regarder ?

Je n'ai jamais été aussi troublé après un animé au point de ne pas vraiment savoir quelle note je devais lui mettre.

Pour faire court, School days parle d'un type qui tombe amoureux d'une fille, mais garde quand même une relation ambigué avec une amie. Je vais malheureusement être obligé de spoiler car l'animé ne se dévoile vraiment qu'a partir du 3eme/4eme épisode.

Donc SPOILERS :

Par la suite, il va coucher avec un nombre incalculable de filles, en ne pensant qu'a lui même sans se rendre compte du mal qu'il provoque autour de lui. Incapacité à mettre fin à une relation, infidélités, etc...

Commençons par l'aspect esthétique très sombre et sobre de la série, il s'en dégage une ambiance malsaine qui colle parfaitement avec le propos, les couleurs n'éclatent jamais, tout les personnages ont les yeux marrons/noirs et les cheveux au pire châtain. Pas de rose, pas de bleu comme dans les slice of life/romance habituels. Les chara design sont plutôt soignés pour une série de 2007 même si les personnages ont tendances à se ressembler.

Passons au plus important : l'ambiance et le scénario... C'est la que je suis véritablement troublé. L'animé se trouve être très border-line entre la parodie ecchi et le drame sérieux. Enfait la série reprend les codes de la romance pour les détruire en direct façon haché menu. Le héros est un véritable connard pour lequel je n'ai ressenti aucune pitié, je l'ai détesté tout du long de la série, ce fût donc pour moi difficile de suivre les épisodes. Alors les filles seraient-elle plus appréciable ?
Eh bien non plus. Enfait elles sont absolument toutes niaises et entourbillonées dans un amour aveugle pour l'abruti de perso principal sans qu'il n'y ait vraiment de raisons. Au final lorsque l'on voit un personnage féminin arriver, on sais exactement ce qu'il va se passer. Elle va tomber amoureuse, coucher avec le protagoniste puis pleurer sur son sort car il sera parti s'en taper une autre.

On retiendra quand même les deux filles principales : Konotoha et Sekai qui sont les deux personnages principaux du triangle amoureux avec l'enflure (Je ne citerais même pas son prénom de toute la critique). Konotoha devient amoureuse de lui dans le calme, mais lorsqu'elle se fait trompée, sous ses yeux, elle continue de croire à un amour réciproque et au final devient folle. Alors que Sekai elle, garde une réaction plutôt normale en début de série, finît par tomber dans la niaiserie à partir des deux tiers du bazar.

Tout du long, on vit une sorte de tension malsaine qui ne s'arrête jamais. Ça à même tendance à devenir insoutenable quand l'autre Bonobo en rajoute une couche, on croirais même qu'il fait exprès de prendre les pires décisions. Au début ça me faisais rire, croyant à une parodie.

Un gros soucis de l'animé, c'est son rythme. En effet, parfois pour alléger l'horrible tension qui nous est soumise, School days essaie de placer des petits moments "slice of life" (Le café durant le festival de l'école par exemple), mais ça tombe à l'eau car le spectateur n'est pas assez écarté de l'intrigue principale. Ça ne rajoute que de la tension en plus, car on à besoin de savoir quand l'abruti va bourder. Finalement les seuls sourires que j'ai esquissé, c'est quand ce dernier récupérait enfin la monnaie de sa pièce.

Beaucoup on détesté la fin, moi pas, je ne pense pas qu'ils auraient pu faire mieux de toutes façons, avec une histoire qui partait à ce point en burnes. Ce mec n'a absolument jamais essayé de s'en sortir, de s'excuser de son comportement. Jamais il n'a essayé d'ouvrir les yeux un seul instant. Quand il à touché le fond, il a seulement creusé jusqu'à se liquéfier sous la chaleur du sous-sol.

Bref, une bonne idée, une déconstruction intéressante d'un genre devenu absolument sans originalité. Mais on n'arrive pas à savoir si l'auteur voulait en venir ici. Un peu comme quand on fait un truc cool sans faire exprès. J'ai vraiment détesté regarder cet animé, j'ai trouvé cette tension insupportable, je n'ai quasiment jamais ris, jamais pleuré, je l'ai juste trouvé complètement malsain. Mais j'admet que l'expérience était enrichissante et avait du potentiel.

PS : Pour la note, j'ai une fourchette entre 3 et 7. Donc elle risque de changer avec le temps.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2271 fois
10 apprécient · 1 n'apprécie pas

Maxime SweatGuy a ajouté cet anime à 3 listes School Days

Autres actions de Maxime SweatGuy School Days