Section Triple Zéro

Avis sur Section Zéro

Avatar Pougnard
Critique publiée par le

Dialogues indigents, scénario inexistant, ultra-violence gratuite, image moche qui sent le tournage cheap dans un ex-pays de l'Est fauché....
Bref, mise à part la constante référence aux (belles) BD de Métal Hurlant, quand même datées de la fin des années 70, cette série est d'un ennui sans nom, d'une prétention et d'un machisme incroyables pour l'époque et d'une laideur épuisante.
Je la quittai au milieu de l'épisode 5, fatigué de ces scènes, mal tournées, mal jouées, de "vrais mecs" bourrés dansant sur Sympathy for the Devil, pensant là qu'on avait touché le fond quand je m'aperçus, ô candide, que la série était produite par EuropaCorp donc par Luc Besson, l'homme qui transforme en merde toute la poésie et la science-fiction des années 70-80 (Pauvres Valérian et Laureline), heureusement il n'a pas encore lu K.Dick, trop compliqué pour lui sans doute....
Résumé : j'étais sorti du ciné bien avant la fin de MR73, je sors de cette série, entre fou-rires et envie de vômir.
Revoyez plutôt l'excellente série Trepalium (pour le futur concentrationnaire) ou tout simplement The Shield (pour les flics pourris et la dimension tragique).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1665 fois
8 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Pougnard Section Zéro