Et si Jean Claude Van Damme avait joué dans Cloud Atlas ?

Avis sur Sense8

Avatar alb
Critique publiée par le

Apparemment les Wachowski n'en ont pas complètement terminé avec Cloud Atlas, car les voilà revenus avec une histoire de destins (plus que) croisés, de combats pour la liberté et la tolérance. Avec cette fois-ci un peu plus de temps pour employer leur talent, et rendre le tout plus accessible, avec surement des moyens adaptés à leur ambition.

Le point fort de cette série ? Assurément son casting et l'attachement très fort qu'on porte aux personnages au bout de quelques épisodes. Réussir à suivre 8 personnes, avec des histoires/caractères suffisamment différents pour susciter un égal intérêt ce n'était pas gagné d'avance, mais le rythme et un super découpage sont surement la raison du succès de l'entreprise, car j'ai vraiment accroché à tous, et même Doona Bae (qui ne quitte plus la fratrie) qui est surement celle qui m'a le moins inspiré (contrairement à son rôle dans Cloud Atlas) fait le job. Mention spéciale à Miguel Ángel Silvestre excellent en chouchou de ces dames qui apporte avec son compagnon une petite touche de comédie bienvenue. Petit coup de coeur pour Tuppence Middleton la DJ Islandaise et Tina Desai la fiancée indienne très craquantes toutes les deux. Bref le casting et l'écriture des personnages je vous dis ! La classe des séries US.

La réalisation est très bonne, et l'ensemble est magnifié par tous les décors forcément tres tranchés (ah les paysages d'Islande et la plage de Vík í Mýrdal...). Le ton est plutôt très juste même si certains passages peuvent étonner (bollywood in da place, quelques explosions par ci par là, un délire sur l'accouchement un peu chelou), mais les Wachowski n'ont jamais caché leur goût pour les récits assez débridés, toujours plus portés sur le symbole que le réalisme dur.

Au final malgré un sujet très casse gueule, Lana, Andy et Straczynski ont sû nous livrer une sympatique serie humaniste et fanstastique, touchant un peu à tous les genres et univers.

Assez excellent, à conseiller à tous ceux qui ne sont pas rongés par l'homophobie ou repousses par quelques messages de tolérance un peu appuyés mais surement venant du fond du coeur du duo et inspiré de l'histoire perso de Lana. Netflix frappe encore un grand coup. Malgré un petit coup de mou dans un ou deux épisodes (pas très grave vu qu'on peut enchainer), vivement la suite (avec un générique très House of Cardien un peu moins long ?).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 363 fois
2 apprécient · 2 n'apprécient pas

alb a ajouté cette série à 1 liste Sense8

  • Séries

    Top Séries

    Avec : Sur écoute, Boardwalk Empire, Treme, The Leftovers,

Autres actions de alb Sense8