Comment j'ai découvert Serge...

Avis sur Serge le mytho

Avatar mesmer
Critique publiée par le

Bon, pour te parler de ça, faut qu'on revienne en arrière... ya genre 20 ans tu vois. En fait, le mec il était pas encore né, mais j'ai une sorte de talent pour dénicher les mecs qui vont percer. Je l'ai dans le sang, ça, tu comprends ?
Du coup, jme dirige vers une meuf, plutot canon, qui se balade comme ça... je passe à côté, jla calcule pas. Et là, je sens le truc, tu vois, elle se retourne, et elle reste bloquée. Mais genre carrément tu vois. Je continue à marcher droit devant, et là j'entends des bruits de talons : la meuf, elle me courrait après t'as vu !
Donc là, elle arrive à mon niveau, et je sens que la meuf... elle est pas bien tu vois. Mais genre, elle transpire, elle bafouille... du coup, jla rassure, tranquille, jlui dis qu'elle peut parler, ya pas de soucis, et là elle me lâche : "j'ai envie que tu me prennes, là, tout de suite, dès que je t'ai vu..." alors je suis pas ce genre de mecs, donc j'y suis allé tranquille, on s'est baladés dans les rues (je vivais à New York à cette époque), on a même fait un petit tour en avion (pas un grand truc commercial tu vois, mais j'ai un pote qui bosse en agence de pub, et il me le prête de temps en temps, il m'a dit "bon le truc tu t'en occupes tu vois, je te le prends que quand j'en ai besoin, et je te laisse l'avion avec le pilote et les hotesses, avec ça tu te fais plaisir quand tu veux") du coup, on se fait un petit tour à Dubaï tranquille, on se prend des glaces, on se matte un film dans la plus grande salle de ciné au monde (c'est là bas ouais)... et la, soirée magique, comme dans les films, on se promène le long de la Seine bras dessus bras dessous, on voit passer les bateaux mouches... et là, on s'est galochés. On a finit la soirée dans une petite suite tranquilles... Et là, jme rends compte que j'ai toujours pas demandé le prénom de la meuf. La bourde ! elle commence à me dire "you know, i'm a little actrice" tout ça, et je sens que la meuf elle ose pas trop, mais elle finit par me dire "you can call me marylin". J'ai rien dis sur le coup tu vois, elle était pas encore connue à l'époque. Du coup, on a couchés ensemble, mais après, elle est retournée à sa life, moi dans la mienne. Et là, plusieurs années après, on commence à entendre parler d'une meuf connue au cinéma : Marylin Monroe. Putain, la vie d'ma mère frère, c'était elle. C'était la nana avec laquelle j'avais couché. Et c'est pas tout : j'apprends qu'elle a un gosse. Je me renseigne sur l'âge du gosse : ça correspondait t'as vu. Alors vu que jsuis un type réglo, je cherche son numéro, j'ai un pote qui bosse au télécoms qui me déniche ça, j'appelle, je tombe sur son majordome, le mec je l'embrouille, il fait "ok, ok, I call Marylin" j'entends ses pas... Et là, BIM, je lui reparle plusieurs années après. On échange, et tout, elle m'a dit qu'elle s'était préservée pour oim, tout ça... et j'lui dis : "et pour le gosse ?" et là, la meuf, elle se met à chialer tu vois. Elle me dit qu'elle était raide dingue de moi, qu'elle voulait avoir un souvenir de oim, les trucs des films. Et là, jlui demande son nom, et elle me dit qu'elle l'a appelé Serge.
Bonne chance sur canal + fiston.
Ton papa qui t'aime fort.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 882 fois
26 apprécient

mesmer a ajouté cette série à 1 liste Serge le mytho

  • Séries

    Rire sur internet

    Envie de se changer les idées ? Des chaînes (selon moi) drôles sur internet, qui devraient vous faire passer des bons moments !

Autres actions de mesmer Serge le mytho