A l'Ombre d'Eden...

Avis sur Shadow and Bone : La Saga Grisha

Avatar Raphaële Martinat
Critique publiée par le

Alina est cartographe aux côtés de son meilleur ami, Mal, au royaume de Zarka, séparé en deux depuis des siècles par un épais brouillard sombre. Lors d’une énième expédition, Alina se découvre des pouvoirs inattendus, des pouvoirs qui vont changer le monde à tout jamais puisqu’elle devient celle qui pourra ramener la lumière et détruire le brouillard qui sépare leur royaume.

Soyons honnête : malgré de bons divertissements, Netflix n’est pas excellent en Fantasy. La preuve en est avec The Witcher, où j’avais dû mettre sur pause et regarder sur internet pour comprendre dans quel univers j’étais. Ici, on sent néanmoins que c’est différent. Ils apprennent de leurs erreurs, notamment dans ce qui est la présentation de l’univers. Dès les premières minutes, on a une carte du royaume alors que ça manquait cruellement dans le cas de The Witcher… Ça reste un peu confus mais voilà, quand on parle d’un truc, on comprend assez rapidement de quoi on parle.
Du reste, la mise en scène, les acteurs, les personnages et les effets spéciaux sont excellents. Ils ont aussi apporté une bonne diversité ethnique qu’ils justifient très bien et qu’ils rappellent à tout moment (par exemple, Alina est d’origine « Shu » et il y a régulièrement des remarques racistes la concernant, ce n’est pas sciemment ignoré). Sincèrement, c’est bien fait et ça donne envie de continuer, voire de lire les livres. Si j’avais néanmoins une petite remarque à faire, ce serait celle-ci : on sent à plusieurs reprises qu’ils ont mélangé Shadow and Bone et sa suite Six of Crows car ce n’est pas très bien fait. On ne comprend pas toujours tel ou tel lien (surtout quand on dépose un petit détail qu’on ne développera pas par la suite) et certains raccords sont mal faits particulièrement quand il faut rallonger l’intrigue parce qu’on adore VRAIMENT les saisons à huit épisodes ! Pardon, c’est juste un petit détail mais c’est très horripilant…
Sinon, dans l’ensemble, est-ce que Netflix a réussi à créer une bonne série de fantasy ? Disons qu’elle s’est améliorée. Elle est encore loin de nous sortir un divertissement à la hauteur de Game Of Thrones comme son markéting le promet à chaque fois mais elle s’est améliorée et on a vraiment envie d’avoir la suite des aventures d’Alina, Kaz et compagnie…
PS : par compte, s’ils pouvaient rendre moins nian-nian les histoires d’amour, ce qui se passe autour est quand même plus intéressant pour qu’on ne se perde pas dans des amours inavouées.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 233 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Raphaële Martinat Shadow and Bone : La Saga Grisha