Avis sur

Sherlock par EndOfLine

Avatar EndOfLine
Critique publiée par le

Sherlock, ou le nouveau buzz anglais du moment, la relecture modernisée du mythe de Sir Arthur Conan Doyle par le showrunner du Docteur Who est au centre de toutes les attentions surtout depuis sa saison 2, finie récemment sur la BBC.

Plusieurs raisons à ce buzz : déjà, le personnage est toujours ultra populaire, ensuite, c'est écrit par Steven Moffat, et son boulot de relecture, d'hommage et d'adaptation est juste brillant.Le casting aide pas mal aussi, avec Benedict Cumberbatch en Sherlock, qui du coup, est en train de se tailler une solide réputation au cinéma (vu dans le très bon La Taupe sorti récement) et son compère Watson joué par le futur Hobbit du prochain Peter Jackson. Le duo formé par les 2 acteurs est parfait, et ils sont bien soutenus par les roles secondaires (très bons Mycroft, Lestrade, Molly et Mrs Hudson) et surtout un fabuleux Moriarty. L'acteur jouant l'alter égo maléfique de Sherlock, dans l'esprit de la confrontation du Batman et du Joker, crève l'écran par sa présence et son implication émotionnelle.

La modernisation 2.0 des personnages est très bien foutue et les portables, blogs et réseaux sociaux sont parfaitement utilisés dans les enquêtes, inspirées des romans, sans en dénaturer l'esprit original. La relation Sherlock/Watson est croustillante et Moffat s'amuse beaucoup avec tous ses personnages sans se moquer, mais avec juste ce qu'il faut de cynisme et de sous-entendus pour rendre ça vraiment jubilatoire. Les enquêtes, malgré des épisodes de 1h30, sont souvent très riches, avec pas mal de pistes secondaires développées au cours des épisodes et un rythme soutenu, voire carrément incroyable dans le cas du 1er épisode de la saison 2 juste hallucinamment écrit et frénétique. Le réal et la photo collent aussi parfaitement à l'identité du show. J'aurais quand même deux légers reproches à faire : 3 épisodes de 1h30 par saison rappelant plus un téléfilm qu'une série, c'est pas le format le plus digeste du monde et ça peut en rebuter certains. Ensuite, les 2emes épisodes de chaque saison ont un coté one-shot qui les rend bien moins palpitants à suivre que les autres, plus feuilletonants.

Au final, Sherlock est vraiment très rafraîchissant, avec une écriture presque parfaite, une ambiance british savoureuse, des acteurs très bons et un Moriarty jubilatoire (bordel les season's finale!). Pour les amateurs de séries plus raffinées que la moyenne, c'est juste indispensable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 334 fois
3 apprécient

EndOfLine a ajouté cette série à 1 liste Sherlock

Autres actions de EndOfLine Sherlock