Crédibilité ???? Ah, bah, non, on fera sans…

Avis sur Sisyphus: The Myth

Avatar stephx
Critique publiée par le

Que l’on veuille faire des séries SF ne me dérange absolument pas, bien au contraire, j’adore.
Cependant, il ne faut pas que cela soit au détriment de la crédibilité. Il faut un minimum que cela tienne la route, en terme d’histoire, mais aussi de scénario.
Et c’est ce que n’a pas réussi à faire SISYPHUS et ce, dès le début.

Je crois qu’on atteint même le niveau d’Abyss (ma série « étalon » pour évaluer le niveau d’absurdité) à certains moments, pour dire…

Au départ, cela part super bien. L’histoire peut être sympa. On soupçonne des voyages dans le temps ou dans des mondes parallèles.

Les comédiens font le job (j’ai tout de même un peu de mal avec Cho Seung-woo, je lui aurais préféré finalement Tae In-ho dans le rôle principal, mais bon).
Park Shyn-Hie est superbe, physique. Elle tient bien son rôle.

Le démarrage est certes un peu long et lent, mais prendre un peu de temps pour découvrir les différents perso n’est pas désagréable.

Comme c’est de la SF, je ne prête pas trop attention pour le moment à la véracité des scènes (scène dans l’avion par exemple) et me laisse porter par l’histoire.

Et puis, ça se corse quand l’action commence à venir. Ex :

- L’arrivée de Kang Seo-Hae

dans notre époque : Elle se fait pourchasser par le « bureau de contrôle » pour finir par se faire encercler car trahit par une radiation qu’elle porte sur elle mais réussi à s’en sortir. Comment ??? Et bien, on ne sait pas, à nous de le deviner…

- La recherche d’indices d’une arrivée

par ce même « bureau » :

Dans le resto: Ils arrivent à 40 dans une ruelle et avec des véhicules gros comme des 38t, mais interrogent le patron en le laissant à la fin pendre à une corde (maquillage en suicide ???? personne ne les a vu et va les soupçonner ???).

La traque de Seo-Hae : Ils réussissent à savoir où elle se trouve. Débarquent toujours à 40, tous armés mais seulement 3 ou 4 entrent dans le logement. Les autres ??? Et bien ils attendent bien sagement dehors, tranquillou. Elle réussit évidemment à sortir, et que font-ils ? Rien. Bah, oui, faut pas déconner, ils ne leur restent que 35 bonhommes et des snipers mais ils n’arrivent pas à la choper. Oups…

- Ancien QG Tae-sool :

Celui-ci cherche aussi des infos avec son garde du corps. L’endroit est désert, mais aucun des 2 n’entend les camions du « bureau » arriver ??? De plus, Tae-sool ne sachant plus ce qu’il y a dans son QG, a le temps de créer un explosif avec 3 chamalows et un trombone (c’est mieux que Mc Gyver, à ce niveau là, il aurait même pu avoir le temps et tresser la ficelle lui même) et pour quel résultat ?? Se faire attraper 3 mètres après être sorti !!! Hahahaha
C’est débile…

- La conférence, 3ème épisode (là, ils m’ont définitivement perdu) :

Il y a un méchant qui s’infiltre (l’entrée est pourtant pire que Fort Knox) pour tuer comme prévu Tae-hae, mais d’une part, il bute des agents de sécu sans avoir le moindre problème, ni de liaison talkies, ni de présence physique (avoir du personnel qui ne répond plus, ça doit se remarquer, non ?) et d’autre part, alors qu’il est arrivé dans la salle, positionné pour tirer, il attend, quoi ? on ne sait pas. Le seul moment qu’il juge acceptable c’est juste pile poils quand Seo-Hae arrive pour alerter Tae-sool alors qu’il avait une fenêtre de tir de plus de 10mn avant (j’exagère à peine). Et puis : mais où sont tous les agents de sécu pendant la fusillade ???? Le tireur se retrouve donc tout seul et fait ce qu’il veut dans l’amphi…

J’ai arrêté là…
Pas possible d’être aussi mal écrit et réalisé.
Donc, si toutes ces inepties ne vous rebutent pas, allez-y.
Moi, j’ai trop souffert avec Abyss pour continuer à m’infliger cette torture avec SISYPHUS.

Comme certains m'ont reproché de donner mon avis sans être aller au bout de la série et bien, je l'ai fait.

Alors oui, quelques détails, qui m'avaient choqués, sont expliqués ( 3 en fait), certes, vraiment à la fin (je n’ai d’ailleurs pas modifié mon texte de départ) mais pas tout et c'est le "pas tout" qui l'a emporté...

Et surtout, je n'ai pas été déçu du nombre d'incohérences de la suite, merci pour ces merveilleux moments.

Pour vous dire, j'en ai écrit 6 pages, épisodes par épisodes (oui, j'ai fait mes devoirs consciencieusement et je pense que j’en ai loupé) et il y en a pour tous les goûts, de la réapparition de vitre de voiture, au tir d'un drone par une vitre sans la cassée, en passant par les incohérences des lignes temporelles (mais on peut quasiment tout faire dans les voyages dans le temps), les portes de frigo blindées, les actions étranges des personnages, le nombre de méchants mais où on s’en sort tout le temps, ... que du bonheur.

Et puis épisode 10, « la révélation », où Tae entre dans l'église, j'ai éclaté de rire en pensant très fort à la tapette géante de la "cité de la peur", je ne dis rien de plus (juste pour ce moment, je mets une étoile de plus).

En fait à certains moments, j’ai pensé que c’était un film comique qui se cachait derrière la SF.
Sinon, je n'aime toujours pas l'acteur Cho Seung-woo, désolé. Par contre, j'ai adoré Seo dans le futur où elle avait un petit côté Lara Croft qui lui allait vraiment bien.

J’ai aussi noté quelques petites longueurs, épisodes 7,11,12,13 (mais ça me permettait de rédiger mes commentaires qui sont disponibles pour la modique somme de… ☺ )

Mais en tout cas, je ne changerai pas d’avis, même après le visionnage des 16 épisodes. Il y a vraiment trop de choses qui ne collent pas et je n’ai pas pu m’en défaire. Cette série atterrira donc pour ma part dans les limbes de l’oubli.

Et ça m’a servi aussi de leçon, car dès fois, les 1ères impressions sont toujours les bonnes ☺ (oui, on peut dire aussi l’inverse quand ça nous arrange)

J’espère en tout cas avoir bien travaillé et rassuré ceux qui m’en voulaient (ou pas).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1862 fois
6 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de stephx Sisyphus: The Myth