SoA, entre violence et meurtrissures intérieures

Avis sur Sons of Anarchy

Avatar Kubritch
Critique publiée par le

L’esprit de fratrie aura rarement été si bien mis en vedette dans une série télévisée. Car au-delà des aventures criminelles et sentimentales de « Jacky Boy », c’est bien les rapports le liant au reste de ses frères d’armes qui occupent le devant de la scène. Et si c’est souvent à coups de vilenies, de ruptures et de trahisons que le récit avance, elles ont généralement lieu en dehors d’un cercle de personnages complexes et bien établis, les motards oeuvrant au sein de Samcro, le club qui occupe les premiers rôles de « Sons of Anarchy ».

Il serait bête de réduire cette série à sa simple dimension criminelle. Même si l’hostilité entre les différents clubs et gangs donnent lieu aux principales intrigues de fond, la vie privée de Jackson Teller, ses rapports avec sa mère et son beau-père, son héritage paternel et ses liens de camaraderie avec les autres « Sons » constituent le second poumon de « Sons of Anarchy ». Et c’est bien plus intéressant qu’on pourrait le croire. Les principaux protagonistes bénéficient d’un réel relief psychologique, doivent composer avec leurs démons et s’accommoder d’une immoralité parfois indissociable à leurs occupations.

Kurt Sutter, le créateur du show, ne vient pas de « The Shield » pour rien. On trouve dans les deux séries une même rudesse, le règne de la testostérone et la valse des figures ambivalentes. Difficile en effet d’arrêter un jugement définitif sur les uns et les autres, tant la nuance s’infiltre en chaque personnage. L’interprétation, admirable, renforce encore ce sentiment d’ambiguïté. Alors, si vous voulez voir un flic cancéreux de mèche avec des motards marchands d’armes, si vous souhaitez vous immerger dans le monde du X et de la prostitution, si vous avez envie de sonder un milieu fait de violence et de compromission, tout en conservant un récit à dimension humaine, n’hésitez pas et tentez « Sons of Anarchy » !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 241 fois
1 apprécie

Autres actions de Kubritch Sons of Anarchy