Why is it, that everytime a Chinese's trying to build a wall, goddam mongolians try to take it down

Avis sur South Park

Avatar BlackLemmi
Critique publiée par le

South Park fait partie de ces formes rares d'expression libre, ou free-speach, dans les médias américains. Et pas dans le sens où ils peuvent dire fuck et faire des blagues scatos librement, mais dans le sens où ils l'utilisent pour bien plus, mais justement en passant par cet intermédiaire à première vue puéril.

Oui SP est vulgaire et grossier, mais ici, c'est utilisé comme si les créateurs voulaient obliger le spectateur à avoir un regard plus distancié. Je m'explique. Chaque épisode traite d'un sujet relativement sérieux de la vie américaine et mondiale, mais en incorporant des modes de récits tirés de productions culturelles diverses, et en saupoudrant le tout de gras (violence, strong language, etc..).

Du coup, pour comprendre l'ensemble des références à l'actualité d'un épisode, quand on est pas américain, déjà, ça peut dérouter. Cependant, les thèmes génériques sont contemporains et si on ne sait pas toujours exactement de qui ils parlent, on comprends néanmoins le type d'actualité dont il peut s'agir, la plupart du temps du moins.

Et surtout, les divers discours de la série partent tellement dans tous les sens, qu'ils obligent le spectateur à se faire sa propre opinion générale. Il est rare que l'on adhère à l'ensemble du propos d'un épisode, mais il est tout aussi rare qu'on adhère à aucune partie de ce même propos, si l'on sait passer outre la barrière du trash apparemment gratuit.

Aucun sujet n'est épargné, et chacun regorge de pépites parfois "décorées" par des prix. Aussi, voici pour finir une liste de certaines de ces pépites, selon moi :

"Margaritaville" : épisode qui décrit les causes de la crise de façon humoristique tout en expliquant l'économie par une allégorie biblique jouissive. SPOIL : Je veux dire, faire jouer le rôle du "Christ" par Kyle, le juif de la série, c'est juste parfait.

"La communauté de l'anneau des deux tours" : Sur une parodie de la trilogie du Seigneur des Anneaux, les créateurs montrent comment les enfants tentent et savent rester innocents face à la perversité des adultes en considérant une cassette de film X, que leurs parents leurs ont filé par accident, comme l'anneau maléfique qu'il faut "détruire".

"Super Best Friens" , "200" et "201" : Ces trois épisodes ont une histoire bien particulière. Super Best Friends est sorti avant l'histoire des caricatures de Mahomet, et représentait le prophète, et n'a jamais été embêté pour cela. Il représente les principales figures des principales religions, toutes amies et super-héros. 200, en revanche, est sorti après, et représentait de nouveau Mohamed et les Super Best Friends. Or cette fois, l'émission a été menacée par divers groupes, et l'épisode 201 a donc vu Mohamed censuré lors de sa diffusion sur la chaine. Même la version sur le site l'a été. Et du coup bien entendu 200 et 201 soulèvent la question de la censure.

Ceci n'est qu'un aperçu de ce que la série peut offrir en thermes de traitements originaux de sujet divers et variés. Mais dans l'ensemble, et même s'il existe une certaine inégalité de niveau de comique entre les épisodes, la série reste un excellent point de vue intelligent et original sur notre société actuelle.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 761 fois
15 apprécient

BlackLemmi a ajouté ce dessin animé à 14 listes South Park

Autres actions de BlackLemmi South Park