Space Dandy, c'est un dandy, dans l'espace !

Avis sur Space Dandy

Avatar Lighthalzen
Critique publiée par le (modifiée le )

Space Dandy était un anime très attendu par nous autres, occidentaux. Shinichiro Watanabe ayant travaillé dessus, ça peut se comprendre, ce dernier étant le créateur de deux animes parmi les plus cultes de par chez nous : Cowboy Bebop et Samurai Champloo. Et bien j'ai le plaisir de vous annoncer que Space Dandy est un mélange cartoonesque de ces deux gros titres, et c'est plutôt plaisant !

Je crois que les amateurs américains attendaient cet anime encore plus que nous européens, étant donné qu'ils devaient profiter d'un simulcast à la télé sur Adult Swim, si je ne dis pas de bêtises (il est possible que j'en dise). Et c'est sans trop de surprise alors (mais un peu tout de même) qu'on découvre un anime qui est à la croisée entre le cartoon et ce qu'il est censé être. Mais contrairement à un Panty & Stocking with Garterbelt que vous connaissez peut-être (si non, jetez-y un oeil, ça vaut le détour), Space Dandy n'emprunte que peu de codes graphiques occidentaux, c'est surtout au niveau de l'histoire que l'on se retrouvera en face d'un vrai cartoon. Car chaque épisode dans Space Dandy est TOTALEMENT individuel. Totalement. Y'a juste au premier épisode où ils rencontrent un chat glandeur qu'ils garderont pour le reste de l'aventure, mais sinon, rien de ce qui est arrivé dans les derniers épisodes n'a d'importance dans les suivants. Et c'est là que ça casse pour certains : ils voulaient une histoire, mais ils n'accrochent pas s'il n'y a pas d'histoire. Mais attends... y'avait une histoire dans Cowboy Bebop ? Légère tout de même, et dans Samurai Champloo ? C'est presque le néant. Alors voilà, y'a pas à se plaindre, si l'on voulait du Watanabe, on est servi à ce niveau-là. C'est totalement cartoon dans la narration, et c'est très appréciable je trouve.

Bon, je dis qu'il n'y a pas d'histoire, mais il y a quand même une histoire différente à chaque épisode. Et quand je dis différente, c'est VRAIMENT différente. Ca peut aller d'une histoire de puces parasitiques de l'espace à une autre de zombies peu commune, tout en passant par une touchante relation enfant-adulte d'un temps. Ah oui j'ai oublié de vous donner un synopsis, j'aurais ptet dû commencer par là : Space Dandy, ça conte l'histoire d'un groupe de chasseurs d'aliens rare ou non-répertoriés. Ca se résume à ça, et avec si peu de fil rouge, les scénaristes ont vraiment le champ libre pour faire tout et n'importe quoi qui leur passe par la tête. Et c'est cool. Du vrai cartoon, encore une fois.

Comme je l'ai dit, d'un point de vue visuel, ça n'emprunte que peu au cartoon. Cependant, on notera tout de même le travail de certains designers FRANÇAIS sur cet anime, notamment pour les parties mécaniques (mais je soupconne aussi leur influence sur les costumes de certains persos, et sur le chara-design). Puis malgré ça, ça fait pas 100% animesque non plus, la gueule de Dandy est assez peu commune, pareil pour ses coéquipiers. Le truc le plus japonais dans cet anime c'est... les boobies. Les femmes, qui servent de fanservice un peu grossier ainsi que de running-gag, mais perso ça me dérange pas du tout dans ce contexte (vous allez encore dire que c'est de l'abus de fanservice ? et puis bon, ça se calme après quelques épisodes). Autrement, on peut tout de même dire que c'est quand même assez créatif, tant dans l'opening qui est une explosion de couleurs, que dans l'Univers lui-même (oui, l'Univers, le grand, le tout, pas juste l'univers de l'anime). On notera aussi l'animation qui peut aller de bonne à excellente, c'est du BONES après tout, le studio formé par les anciens qui ont bossé sur Cowboy Bebop.

Musicalement, ça change des autres Watanabe. Parce que ce monsieur, il aime bien rythmer ses animes avec de la grande musique, mais là, c'est plutôt discret. Du moins c'est ce qu'on se dit aux premiers épisodes, mais ça s'améliore par la suite, sans devenir aussi divin que Cowboy Bebop, certains épisodes ont des thèmes très enchanteurs qui collent parfaitement à l'ambiance du-dit épisode (celui avec les plantes était extra à ce niveau-là).

D'ailleurs, j'ai oublié de mentionner un truc dans la partie graphique. Il arrive qu'il y ait des épisodes entiers qui héritent du style graphique d'un artiste (notamment le 9 et le 11, de mémoire). Ca donne lieu a des animations et visuels très dépaysants, et n'est-ce pas parfait dans un anime où le héros voyage aux frontières de l'inconnu et de l'irréel ? Moi je trouve que si. D'autant plus que pour ces épisodes-là, le compositeur a réussi à créer des thèmes très adaptés qui subliment ce côté rêverie. J'apprécie beaucoup ce parti-pris, je me demande comment les américains ont réagi face à ça, déjà qu'ils avaient été choqué pour l'épisode Food Chain d'Adventure Time animé par le grand Masaaki Yuasa (qui aura lui aussi participé à l'aventure Space Dandy, cool !).

Bref, pour finir, on peut dire que Space Dandy est un anime plutôt couillu, tout en étant très adapté au public occidental (on sait que Watanabe nous aime bien). C'est une bonne tranche de dépaysement, que l'on soit du pays des animes ou des cartoons, ou bien même d'une autre planète. Je recommande de visionner Space Dandy et ses amis extravagants avec un bon soda bien sucré et de la bonne malbouffe, ça n'en sera que meilleur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2077 fois
5 apprécient · 3 n'apprécient pas

Lighthalzen a ajouté cet anime à 3 listes Space Dandy

  • Séries
    Cover Animés complétés

    Animés complétés

    Classés par ordre de préférence, grossièrement (c'est pas toujours facile de départager des trucs qui n'ont rien à voir).

  • Séries

    Top anime 2010-2020

    je met un peu tout, je considère qu'à partir de Mushishi c'est plus l'excellence et à partir de SAO c'est plus la peine de...

  • Séries
    Cover Animes visuellement originaux

    Animes visuellement originaux

    Parce qu'y en a marre du design recyclé qu'on nous ressert à chaque fournée (coucou Kyoto Animation). En film d'animation...

Autres actions de Lighthalzen Space Dandy