Bande-annonce
Affiche Spartacus, les dieux de l'arène

Spartacus, les dieux de l'arène

(2011)

Spartacus : Gods of the Arena

12345678910
6.9
  1. 39
  2. 46
  3. 81
  4. 124
  5. 295
  6. 708
  7. 1230
  8. 906
  9. 345
  10. 150
  • 3.9K
  • 192
  • 359
  • 94

L'histoire se centre sur le passé de Batiatus et sa femme Lucretia suivant les péripéties du précédent champion de Capoue, Giannicus. Préquelle et Spin-off officiel de Spartacus: Blood and Sand.

Casting : acteurs principauxSpartacus, les dieux de l'arène

Casting complet de la série Spartacus, les dieux de l'arène
Match des critiques
les meilleurs avis
Spartacus, les dieux de l'arène
VS
sous-produit

J'ai vraiment adoré la première saison, tellement sans limite dans la barbarie et l'outrance qu'on y palpait une sorte de vérité de l'époque parfaitement tenue par une distribution haute en couleurs, une cascade de complots jouissifs, une intensité dans les dialogues et de délicieux rebondissements d'une vulgarité affichée qui formaient un ensemble parfaitement cohérent se suffisant largement à lui seul. La suite était attendue. Pas de chance, comme plus ou moins pressenti avec le départ...

15 6
Critique de Spartacus, les dieux de l'arène par CREAM

Pour faire court (cette série ne mérite pas que je rédige une critique aussi longue qu'un roman), ce préquelle essaye de donner une profondeur aux personnages et d'expliquer leurs motivations. Pari pas toujours réussit. Pour cette mini saison, on a moins de combats que dans blood and sand, plus de sexe, autant d'injures et une violence toujours aussi gratuite. Évidemment, les anachronismes sont légion et les scénaristes se sont peu attardées sur les détails (cf. la page wikipedia). Du point... Lire la critique de Spartacus, les dieux de l'arène

PostsSpartacus, les dieux de l'arène

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cette série ?
Critiques : avis d'internautes (36)
Spartacus, les dieux de l'arène
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Un gaulois aux yeux bandés en vaut deux.

Ouh pinaaaaaaaaaaaaaiz ce premier épisode ! On reprend tout ce qui a fait le succès de la série, à savoir de la grosse baston, du sexe et de l'intrigue romaine, on met le tout dans un shaker et on secoue. Sauf que cette fois, en plus, y a les glaçons. Enfin bref, en gros ca s'annonce sous les meilleurs auspices du monde. Le retour en arrière (par rapport à la saison 1) est parfaitement... Lire l'avis à propos de Spartacus, les dieux de l'arène

4
Avatar Galaad
9
Galaad ·
Découverte
C'est con mais c'est bon

Au départ, je me suis dis que j'allais jouer les intellos, que j'allais dire en relevant les sourcils que c'est une série bidon à réserver aux neuneus qui n'ont pas de cerveau et qu'il était nettement plus intéressant de regarder des reportages d'Arte sur la Rome Antique. Mais non, comme pour le premier volet, j'ai sacrément pris mon pied et j'ai décidé de ne pas bouder mon plaisir. Non... Lire l'avis à propos de Spartacus, les dieux de l'arène

10
Avatar Matclane
9
Matclane ·
Critique de Spartacus, les dieux de l'arène par Adon

Un festival d'excès en tous genres qui ravira les amateurs du genre, dont je fais partie ! Évidemment, il faut accepter le parti pris de départ, une esthétisation outrancière et peu réaliste de la violence et un respect de l'histoire sans doute assez approximatif... Qu'importe par Zeus ! Ce n'est ni un cours d'histoire ni une réflexion sur la violence ! On ne veut qu'une chose, que ça... Lire la critique de Spartacus, les dieux de l'arène

6 1
Avatar Adon
8
Adon ·
Critique de Spartacus, les dieux de l'arène par drloser

Des gros bébés bodybuildés s'entretuent dans des combats d'arènes ultra-gores chorégraphiés comme des combats de catch. Ils s'enfilent ensuite des petites salopes bien épilées de partout qui n'hésitent pas à se gouinasser quand il n'y a pas de beaux mâles viriles pour les contenter. Entre deux scènes de baise et de tuerie, vous aurez également droit à des dialogues orduriers à base de bite,... Lire l'avis à propos de Spartacus, les dieux de l'arène

19 9
Avatar drloser
2
drloser ·
Boobs of the Arena

C'est toujours aussi con, et toujours aussi bon. Spartacus, c'était le plaisir coupable ; la première saison débutait comme un mauvais plagiat de "300", laid, mal réalisé, avec des effets vraiment limite, du sang numérique raté sous couvert de "style" graphique. Cependant, la série, sans atteindre des sommets, n'a eu de cesse de s'améliorer pour finir de façon tout à fait honorable,... Lire la critique de Spartacus, les dieux de l'arène

3 3
Avatar spektr
7
spektr ·
Toutes les critiques de la série Spartacus, les dieux de l'arène (36)
Bande-annonce
Spartacus, les dieux de l'arène
Vous pourriez également aimer...