Conte d'une soumission au Temps

Avis sur Steins;Gate

Avatar Quentin Hervault
Critique publiée par le

Comment parler de Steins;Gate ?

J'avais envie d'écrire une brève critique, mais je ne sais pas vraiment comment parler de cet anime sans trop en révéler, sans le déformer, sans le gâcher. Il est difficile de résumer la complexité du sentiment qui vient progressivement au fur et à mesure que la série avance, à l'origine une simple curiosité mêlée à une perplexité face à un développement très déséquilibré, puis, tout à coup, une vive obsession frénétiquement agitée par l'apparition soudaine d'une cohérence tout à fait claire.

Puisque je n'ai encore jamais vu de récit abordant le voyage temporel sans incohérence ou paradoxe, il me semble presque impossible de parler finalement de véritable maniement du temps. Impression très étonnante, car c'est pourtant ainsi que se présente -et est presque à chaque fois présentée- l'oeuvre. Peut-on vraiment parler de Steins;Gate comme une histoire traitant de voyages dans le temps, puisque, dès le premier épisode, toute l'histoire est censée se réaliser d'une seule et même manière, afin que le tout soit cohérent et sans paradoxe. En soit, c'est bien un voyage dans le temps, mais les personnages peuvent-ils vraiment influencer sur celui-ci ? Ne se contentent-ils pas simplement de le subir ?

Dans ce cas, il faudrait aborder Steins;Gate comme une oeuvre traitant davantage des relations entre ses personnages, et comment cette narration temporelle influe sur leurs vécus, mais plus encore sur leurs souvenirs. Mais là encore, on se heurte à l'axe temporel : ces personnages peuvent-ils vraiment exister par eux-mêmes, alors que le protagoniste principal dépend de différentes lignes temporelles que la sienne ?

Voilà toute l'énigme de Steins;Gate, telle que je l'ai ressentie : comment parler de cet anime, aussi original dans sa forme que dans son fond ?

Indéniablement, il s'agit pour moi d'une oeuvre majeure, très propre, excellemment bien ficelée, pensée et orchestrée, sur à peu près tous les plans, bien que je comprendrais tout à fait que l'on puisse sincèrement la détester pour des raisons de contenu très centré sur une culture assez peu connue du grand public (du moins hors du Japon), j'ai moi-même été légèrement rebuté par cet aspect au début.

C'est ainsi toute la magie de Steins;Gate : je ne sais absolument pas comment en parler, de quoi parler spécifiquement, et cependant il s'agit certainement de l'anime le plus important que j'ai pu visionner jusqu'alors.

Bien évidemment, c'est une impression extrêmement personnelle, mais je tenais à l'exprimer, car pour une oeuvre de ce calibre l'opposition des ressentis m'a semblé d'un intérêt non-négligeable. Ne me croyez donc pas sur parole, allez donc ressentir tout ça par vous-même, le jeu en vaut la chandelle.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2232 fois
1 apprécie

Autres actions de Quentin Hervault Steins;Gate