Excellent début, mais se perd en route

Avis sur Steins;Gate

Avatar ZebraOne
Critique publiée par le

Tout le monde décrivant cette série comme une des meilleures des anime, j'ai tenté le coup.
J'ai été scotché par le premier épisode. Nous donner comme héros un "mad scientist", un mec cool (sans un rond), imbu de sa personne, parano et complètement conscient de son immaturité, mais pourtant pas si futé qu'il le croit lui-même, c'était pas mal. Le scénario du 1er épisode qui ouvre directement sur une modification du continuum espace-temps où le héros revit 2 fois deux journées différentes ouvre à toutes les questions et permet d'imaginer 10 000 scénarios géniaux pour l'expliquer.
Le second coup de génie c'est d'avoir inventer une machine à remonter dans les temps où on ne peut envoyer personne. Seulement des messages.
Et finalement cela s'avère assez redoutable, avec une capacité à faire des messages insignifiant ou des messages qui peuvent transformer une ville entière.
3e idée géniale : le héros est le seul à ne pas subir de reset quand on change de ligne temporelle, et il se souvient de toutes les lignes.

Ensuite, le reste devient vite lourd, lent, et les incohérences commencent lentement. On peut pardonner aux incohérences mineures, le scénario global tenant la route, mais pas au rythme qui s'étire pour ne plus rien proposer.
Sans compter la bêtise hallucinante du héros qui, tout en étant parano et persuadé d'être espionné par l'Organisation, laisse n'importe qui accéder à son invention pour faire n'importe quoi, hors de tout contrôle. Puis vient l'épisode où il doit, un à un, défaire tous les tests qu'il a fait. Comme si on revivait tous les épisode dans le sens inverse. Episode par épisode.
Il fallait tout résumer en un seul. Là c'est devenu pénible à regarder, et on a compris qu'on n'aurais pas la réponse à la moitié des questions posées (on ne saura jamais qui était le John Titor américain avant qu'il devienne japonais, ni pourquoi les ouvrages à son sujet ont disparu d'une ligne temporelle, alors que ça me semblait capital dans le 1er épisode), ni beaucoup d'autres choses dont les explications données au final sont très peu crédibles ou satisfaisantes.

L'animation déçoit aussi un peu quand on voit ce que les studios japonais savent faire de nos jours.
Mais le personnage principal est si attachant à la longue qu'on lui pardonne beaucoup. Et si d'un côté il est imprudent avec les gens à qui il montre sa machine, il se montre plutôt prudent et réfléchi quand à l'utilisation de celle-ci, et cela change des héros irréfléchis qui font n'importe quoi, prétexte à des aventures de plus en plus folles.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 121 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de ZebraOne Steins;Gate