Une oeuvre phénoménale pour les personnes qui se sentent incomprises

Avis sur Steins;Gate

Avatar Gaetan Herry
Critique publiée par le

C'est le choix de la Steins;Gate

Steins;Gate est de loin mon oeuvre favorite, mais je me suis rapidement rendu compte que ce n'était peut être pas l'oeuvre favorite de tout le monde. Et c'est pourquoi j'ai cherché, et j'ai finalement compris, ce que je vais expliquer dans cette critique : Steins;Gate aura un impact monstre sur les personnes qui se sentent incomprises. Et plus ces personnes se sentent incomprises, plus elles vont être bouleversées, et adoreront l'oeuvre. Vous devinez donc pourquoi j'ai mis 10/10. Mais pourquoi donc? C'est ce que je m'apprête à vous expliquer.

Dans steins gate, okabe, c'est un peu vu de dehors le savant fou, personne le comprends, il vit dans son monde avec ses amis bizarres. Il fait des expériences étranges, sort des discours sans aucun sens, il vit un peu dans son monde refermé avec des amis tous au caractère atypique. Lorsqu'une personne extérieure arrive, il s'agit ici de kurisu, elle le prends pour un pervers d'abord puis elle ne le juge pas très haut. C'est toute cette situation que Steins;Gate met en place dans les premiers épisodes, avec des scènes parfois longues de tranche de vie dans leur monde étrange, ce qui, je le comprends, puisse en rebuter plus d'un lors du visionnage. Et, peu à peu, les expériences fonctionnelles avec l'aide de Kurisu amène ce petit monde à expérimenter les voyages dans le temps, peu à peu okabe construit son être auprès de kurisu qui peu à peu reconnait son savoir. Elle semble être la seule personne normale, et commence à comprendre ce Mad Scientist au fond, qui devient quelqu'un auprès de kurisu, mais de kurisu seulement. Si vous sentez venir ma réponse par rapport à pourquoi Steins;Gate a un fort impact pour les personnes qui se sentent incomprises, foncez le regarder.

La section suivante contient des Spoilers

Effacer tous les D-mails me ramènerait à la ligne d'origine, mais, dans cette ligne d'univers, kurisu meurt.

Le drame commence à s'installer lorsque Mayuri meurt en continu. Okabe se retrouve dans une impasse et souffre continuellement, sans que personne d'autre ne puisse comprendre, car c'est le seul à se souvenir. Peu à peu, kurisu comprend, et l'aide à effacer tous leurs D-mails. Son entourage étrange ne suspecte alors aucunement tout ce qu'okabe endure, à part kurisu qui comprend certaines choses. Tous les rêves de ce petit monde s'effacent peu à peu, avant qu'il ne reste le dernier D-mail : celui qui a sauvé kurisu d'une mort de la ligne originelle. A ce moment, c'est après ce crescendo d'effondrement de rêves que se dessine le final : kurisu doit mourir. Okabe ne pourra jamais avoir cette personne qui le comprend. C'est cette kurisu qui à cet instant partage sa souffrance quant à tout ces voyages dans le temps, et c'est elle qui dit à okabe d'effacer le dernier D-mail. Pour le lecteur, c'est très douloureux comme pour okabe, car c'est la perte de la seule personne qui dans ce monde étrange aura réussi à voir l'être qu'est okabe, à tel point qu'elle en est tombée amoureuse. Okabe a beaucoup souffert et souffre beaucoup encore face à cette décision, et seule kurisu peut comprendre ces sentiments, les autres ne se doutent de rien, ils pensent toujours avoir affaire au Mad Scientist. C'est finalement dans cet episode 22 qui met en scène la séparation douloureuse que le lecteur va se sentir le plus touché. La mise en scène est magique et à la fin kurisu n'a même pas le temps de lui avouer ses sentiments qu'elle disparaît, et ses souvenirs avec. Tout ça renforce vraiment l'idée qu'il était devenu quelqu'un de "respecté", auprès d'une personne respectable. Or, avec ce départ, il redevient le Mad scientist, entouré d'amis bizarres qui ne se doutent toujours de rien. Il est à nouveau celui que d'extérieur on voit comme étrange, et il souffre profondément, mais sans que personne ne puisse le comprendre. Le rêve s'effondre, la réalité revient de plein fouet, okabe l'accepte difficilement, le lecteur a du mal, kurisu n'existe pas. C'est ainsi que se finit la série selon l'épisode 23 Beta, qui se suit de la saison 2. Autrement, il arrive à faire revenir kurisu, mais elle a quand même perdu toute sa mémoire et ne se doute de rien non plus. Pour quelqu'un qui se sent incompris, cette fin est belle, elle est magnifique.

On peut donc déduire que steins gate peut avoir un impact fort chez les personnes particulières, atypiques, qui ont du mal à se faire comprendre des autres. Et plus cette personne a du mal à se faire comprendre, ou plus elle souffre sans pouvoir se faire comprendre, plus quand elle s'identifiera à okabe elle aura du mal à se détacher de kurisu, celle qui apparaît dans son quotidien pour le comprendre mais qui disparaît ensuite et le ramène comme à la réalité. L'impact semble davantage marqué si cette personne possède justement une personne qui le comprends, mais qui ne pourra rester dans son quotidien encore très longtemps.

Je vous conseille d'ailleurs si vous avez été touché, le film Déjà vu de Steins;Gate, et la saison 2.

Sur ce,

El psy congroo

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 241 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Gaetan Herry Steins;Gate