Machine à remonter le temps avec moteur diesel

Avis sur Steins;Gate

Avatar archibal
Critique publiée par le

Un anime alléchant au vu de sa thématique et de sa moyenne de premier de la classe, ce qui renforce d'autant plus la déception au visionnage. L'anime pâtit de la fadeur de sa narration chaotique qui n'hésite pas à sacrifier ses 12 premiers épisodes (la moitié de l'intrigue) à placer les pièces du puzzle quitte à perdre dans l'ennui ses spectateurs. Il faut être un peu maso pour se fader tout ça mais l'excellente réputation de l'anime pousse à terminer le calvaire en espérant à chaque épisode que ça démarre enfin. A ça il faut rajouter la galerie de personnages agaçants qui n'aident pas non plus à l'adhésion, après les harems de filles soumises qui parlent d'elles à la 3e personne d'une voix sur-aigüe on est habitué quand on a déjà vu quelques animes japonais.
Le plus embêtant ce sont les comportements abscons et abracadabrantesques sans compter le manque de crédibilité scientifique qui font que l'on ne croit pas suffisamment aux personnages pour que ça prenne vraiment. A noter aussi que tout ce petit monde ne change jamais de fringues, un détail qui trahit encore un peu plus la maladresse scénaristique du projet. On passera également sur les incohérences technologiques souvent de mise dans ce genre d'histoire temporelle, l'idée des messages temporels par contre apporte une variante intéressante. La seconde partie de l'anime devient un peu plus prenante avec même de vagues airs de 2Oth century boys parfois mais hélas on tombe vite dans la redondance. Le final, qui se rapproche plus de L'effet papillon cette fois-ci, finit par emporter l'adhésion mais que ce fut dur et pénible. Bref un anime surcoté à l'animation rudimentaire et à la narration pas assez prenante pour se permettre de tout miser sur son final en espérant que ça suffise.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1403 fois
12 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de archibal Steins;Gate