Le Demogorgon rêve-t-il de guirlandes électriques ?

Avis sur Stranger Things

Avatar Vincent_Ruozzi
Critique publiée par le

Depuis quelques années, la chaîne Netflix a effectué une montée en puissance spectaculaire, proposant un immense catalogue de séries dont certaines exclusives sous l'appellation « série originale Netflix ». Stranger Things, une de ces séries originales, a remporté un vif succès dès les premiers épisodes. La raison de ce succès tient principalement dans la fibre nostalgique de la série et ses multiples clins d’œil cinématographique. Impossible donc de ne pas avoir la forte influence d'une œuvre tel que Les Goonies de Steven Spielberg ou d' Under the skin de Jonathan Glazer. Une série hommage qui revient également à l'essence du divertissement. Avec Stranger Things, pas de prise de tête.

Will, Mike, Dustin et Lucas forment une bande d'amis inséparable. Un soir de novembre 83, Will disparait mystérieusement après avoir passé la soirée avec ses amis à jouer à un jeu de rôle. Rapidement, les habitants de la petite ville d'Hawkins se mettent à sa recherche. Le shériff Jim Hooper fait cependant le lien entre cette disparition et des phénomènes surnaturels survenant aux alentours du laboratoire du département de l'énergie. Une double enquête est lancée. L'une par les adultes Jim et Joyce, la mère de Will, et l'autre par les trois amis de ce dernier, aidés par Eleven, une énigmatique fillette venue dont on ne sait où.

L'enquête menée par ces gamins attachants est donc dans la plus pure tradition des teenage movies. Le casting de qualité, tant du côté des enfants que des adultes, est soutenue par une photographie soignée, particulièrement dans les scènes d'intérieur. La forme est donc au rendez-vous.

Malheureusement c'est au niveau du fond que le bât blesse avec un manque d'originalité scénaristique époustouflant. En voulant rendre hommage à toutes leurs influences, les frères Duffer, créateurs de la série, ne semblent pas réussir à s'en émanciper suffisamment. Ceci me rend particulièrement sceptique sur la pertinence d'une seconde saison. Soit cette dernière se révèle être une sorte de bis repetita sans intérêt ou soit Matt et Ross Duffer parviennent à tracer leur propre chemin et arrêter de nous donner des coups de coude toutes les 5 minutes façon "Hey dude! T'as vu la référence? T'as vu la référence? On est cool hein? High five dude!".

Stranger Things est une série fantastique dont la première saison de 8 épisodes est un plaisir pour notre âme d'enfant explorateur inassouvie. Cependant, la fascination des créateurs pour les années 80 risquent de faire tourner la série en rond dans un état d'esprit nauséabond de "c'était mieux avant". La nostalgie des spectateurs ne parviendra pas à tenir la série à bout de bras.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 7435 fois
35 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Vincent_Ruozzi Stranger Things