Sur les messages politiques dans une série

Avis sur Supergirl

Avatar drakken
Critique publiée par le

Supergirl est une série médiocre sur bien des points; les scénarios sont classiques, les personnages sont peu profonds (et parfois exfiltré en fin de saison parce que... raisons), la bo pas géniale, les chorégraphies d'actions sont au mieux passables et les incohérences et clichés débiles sont légions (le geek qui devient chef de la division scientifique de l'unité spéciale des affaires aliens et qui soudainement invente du haut de ses 30 ans les boucliers énergétiques (entre autres)).

Cela dit cette série a quelques qualités; les personnages ont une évolution "logique" et arrivent à être attachants, en partie grâce à l'humour un peu kitch et on aiguise juste assez notre curiosité avec des situations intéressantes pour donner envie de continuer en priant pour que le niveau global s'améliore.

Hélas, non et ce bien souvent à cause de la fâcheuse tendance de Supergirl de vouloir à n'importe quel prix faire passer une idée, souvent au détriment de la série elle-même. Et quelles idées..... "Les armes c'est mal, alors l'agence qui défend la terre des invasions aliens va n'utiliser que des armes non léthales", "la tolérance c'est bien, alors c'est pas grave que le chef de ladite agence soit en fait un extraterrestre infiltré après avoir laissé pour mort le précédent directeur, qui était un salaud de toute façon", " le capitalisme c'est mal et vouloir gagner de l'argent faut vraiment être la dernière des enflures pour ça". Oui c'est aussi con que ça.
Le parfait exemple de ce problème est pour moi la saison 4; les premiers épisodes présentent une situation prometteuse: la société humaine accepte les réfugiés aliens qui apportent certaines de leurs technologies et compétences sur terre, problème: les humains lambdas ne peuvent pas vraiment répondre à la concurrence d'aliens avec des super pouvoirs (en matière d'emplois par exemple), sans compter que ça fait 3 saisons que la terre manque d'être envahie/détruite par des menaces aliens, donc très vite l'hostilité des humains grandies et un groupe extrémiste se forme pour défendre le intérêts de l'humanité. Sauf que tout aussi vite, ils ne sont plus dépeints comme des gens normaux qui sont (à raison) effrayés par leurs nouveaux concitoyens, mais comme une milice fasciste menée non plus par un homme mis sur la paille par la concurrence extraterrestre mais par un psychopathe assoiffé de sang et tout était en fait une manipulation de Lex Luthor qui fait un bon gros deus ex machina à la moitié de la saison....

Diaboliser un camp pour ruiner ses arguments, bravo.
L'inverse est vrai aussi, les pires impostures sont pardonnées tant que les responsables sont dans le camp des "gentils" (Lena Luthor responsable d'une invasion de la terre et du développement de super armes bactériologiques et toujours pas en prison).

Si vous n'êtes pas adeptes de la vision du monde des Bisounours, faites vous du bien; passez votre chemin.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 461 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de drakken Supergirl