Petite Soeur voulait grandir trop vite...

Avis sur Supergirl

Avatar Watchful
Critique publiée par le

... mais elle a oubliée que rien ne sert de courir

L'idée de faire une série Supergirl, suite à l'échec critique de Smallville et la réputation assez peu fameuse de son grand frère après "Man of Steel" (que je continuerai à défendre corps et âme !), semble audacieuse. L'héroïne et l'univers du cinéma n'avait déjà pas fait bon ménage il y a quelques années. Et ce film qui m'a été donné de subir me procure encore quelques frissons, tant l'héroïne a été ridiculisée.
Ce pilot, de la future série, est un très bon avant-goût de ce qui est pour moi, l'espoir d'une bonne série super-héroïque (mais attention, j'avais déjà cet espoir avec Constantine). L'affiche s'inscrit dans la photographie de "Man Of Steel", la petite sœur marche dans les pas de son grand frère. Le bémol, "petite sœur" est très loin de l'égaler.

Petite Sœur subit l'influence de ses producteurs, elle tombe vite sous leurs conditions. Elle n'est pas aussi forte que Henry Cavill. Elle n'a pas le budget, mais elle a le temps. Le temps d'expliquer les causes, et les conséquences. Les différentes trames et les différents personnages. Elle a le temps, seulement, elle est rapide. On sent l'envie de passer à une autre scène d'action. Une belle scène d'action bien critiquée.

Hatter's Killah

La scène de l'avion en pleine descente. J'en ai tellement entendu parler. On en a dit tellement de mal. Justifié ? Non.

Faut arrêter de gueuler pour une surface trop lisse ! C'est qu'une série, et une série de super-héros ça veut dire qu'ils ont pas l'équipe de Michael Bay, et encore moins le même budget. On m'en a dit tellement de mal, je m'attendais surement à une quelconque ignominie, une horreur, un ralenti hideux que l'on pourrait voir dans "The Flash" ! J'ai juste été impressionné par les difficultés qu'ils ont réussi à relever pour mettre en valeur Melissa Benoist, la petite sœur.

Oui, je ne peux pas nier. Il y a de très nombreuses facilitées scénaristiques. C'est évident. Seulement, je vois enfin une série qui avance. Les éléments se succèdent, on ne nous fait pas patienter trois plombes pour quelque chose d'évident. On le sait depuis le départ qu'elle va devenir Supergirl, alors on se dépêche d'en finir. On est là pour se divertir, ce premier épisode est là pour nous montrer ce que l'on sait et surtout pour nous présenter ce que l'on ne sait pas. Et ce que j'admire dans ce premier épisode. J'ai passé un bon moment.

Évidemment, qui dit facilités scénaristiques et Greg Berlanti (ce dieu de la daube et du navet moisi, à qui l'on doit le célébrissime Green Lantern de Campbell), dit triangle amoureux ridicule. Et ça pue sévère là dessus. C'est le seul élément qui me fait peur. James Olsen/ Kara/ Winslow est le triangle typique de la connerie. Si la série ne tombe pas dans ce piège, elle sera sur une très bonne voie. Si seulement ces producteurs de merde de la CW pouvaient arrêter de multiplier les séries super-héroïques et leur imposer à toutes (même celles en dehors de la CW) ces relations amoureuses déjà vues et revues.. J'envisagerais de les remercier un jour et d'apaiser la rage que j'ai envers eux.

Bref, courte critique que j'envisagerai sûrement de modifier après la sortie des prochains épisodes. En espérant que cette belle Supergirl continue dans sa lancée, avec ce mélange parfait de série distrayante sans tomber dans la niaiserie totale.

Croisons les doigts, et serrons les fesses !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2108 fois
5 apprécient · 2 n'apprécient pas

Watchful a ajouté cette série à 1 liste Supergirl

Autres actions de Watchful Supergirl