Long et ennuyeux

Avis sur Suspicious Partner

Avatar LL0516
Critique publiée par le

Une déception. Tout est dans le titre. Trop de longueurs. Un générique, un décor et une romance qui ne correspondent pas du tout à l'atmosphère du drama. On dirait presque que l'affaire criminelle n'est qu'un détail, qu'au lieu d'être à la poursuite d'un tueur en série ils sont à la poursuite du p'tit pickpocket du coin. C'est dommage car Kim Hyeong-gyu jouait bien le criminel faussement innocent.
Et Ji Chang-wook, pourtant doué dans ses rôles quelque soit le genre, n'a pas trop eu d'occasion d'exploiter cette versatilité. Il joue bien, c'est sûr, mais est cantonné à un rôle peu attachant, trop fleur bleue et qui à la longue n'évolue pas. Ca serait mignon pour deux épisodes, mais au bout d'un moment on sature.

Le drama était pourtant bien parti : Eun Bong-hui (Nam Ji-hyun) était d'abord présentée comme forte, drôle et sûre d'elle. C'était celle qui menaçait son ex et sa nouvelle copine de sang-froid, la ceinture noire de taekwondo, et puis je sais pas trop ce qu'il s'est passé, en moins de dix épisodes elle est devenue agaçante, immature, irréfléchie et inconsciente (nan parce que y a "inconsciente" dans le sens "courageux" du terme et "inconsciente" dans le sens "oh tiens un potentiel tueur en série, il devrait pas savoir que je sais que c'en est un, et si je m'arrêtais en plein milieu de la route et que je le regardais du coin de l'œil, wow how smooth"). C'est peut-être parce que le personnage m'insupportait, mais j'avais l'impression que Nam Ji-hyun surjouait beaucoup ici. Je n'ai pas vu ses autres projets, mais c'est sûr que ça ne contribuait pas vraiment à remonter mon estime de Suspicious Partner.
Noh Ji-uk (Ji Chang-wook) était aussi intéressant au début dans son rôle de procureur froid, et l'on en apprenait plus sur l'exercice du métier de procureur. Le drama interrogeait alors des questions éthiques (vaut-il mieux condamner un innocent ou libérer un coupable?...) et Ji-uk avait alors un certain charisme ; mais pareil, il perd de son intérêt dès lors qu'il se transforme en bisounours, perd son professionalisme (il se laisse disperser alors qu'il est sur une affaire de MEURTRE, sur un scène de crime bon sang, et à quel moment tu sors parler en privé au suspect principal d'une affaire de meurtres en série sans enregistrer la conversation?!) et s'inquiète pour la petite éraflure que sa copine s'est faite alors que l'un de ses potes est potentiellement EN TRAIN DE MOURIR.
Cha Yoo-jung (Kwon Nara) est agaçante, Oh Soo-ah d'Itaewon Class mais en 10x pire (après je suppose que Kwon Nara l'interprète bien).
Des 4 protagonistes, Ji Eun-hyuk (Choi Tae-joon) est le plus attachant (même si je comprends pas trop pourquoi s'accrocher autant à celle qui lui a coûté son amitié avec Ji-uk). J'aimais bien sa relation de base avec Noh Ji-uk, c'était finalement le point fort du drama, mais c'est dommage que Ji-uk n'ait pas réussi à le pardonner, et je n'ai pas réussi à terminer le drama pour savoir si ils finissent par se réconcilier ou non.
Les autres membres du cabinet sont amusants, mais le reste du casting surjoue beaucoup (notamment les mères), il y a trop de longueurs sur des passages inintéressants auxquels s'ajoutent des effets spéciaux et bruitages malvenus et redondants (c'est pas pour être dramatique mais la scène de "tension" entre Ji-hae et Bong-hui dans leur amphi où elles s'envoient littéralement un ECLAIR du regard comme dans les animés m'a juste donné envie de sauter par la fenêtre).

Le couple est amusant durant les 5 premiers épisodes, et puis après ils sont juste ennuyeux (je l'ai déjà dit non ?), les je-t'aime-moi-non-plus, cachotteries, complications, hésitations s'enchaînent on ne sait pas trop pourquoi, l'état de leur relation change du jour au lendemain sans qu'on ne sache trop ce qu'il leur passe par la tête, en-dehors du fait qu'ils semblent déterminés à jouer tantôt au chat et à la souris, tantôt aux pots de colle. C'est clair que ça change de Healer où l'intrigue était bien taillée et où les malentendus se résolvaient la plupart du temps en moins de quinze minutes. S'ajoute à cela le plot twist dramatique du

"ton père a tué le mien"

, pour encore faire traîner en longueur. Manque plus que le coup de l'amnésie et on a la totale.

Je leur concède néanmoins quelques scènes amusantes et des baisers vraiment convaincants. Ce sont les seuls points positifs à mon sens en plus des personnages d'Eun-hyeok et du tueur, d'une belle bande-son, des vêtements assez classes, et de beaux plans mais trop lumineux pour correspondre à l'ambiance de la série.
Malheureusement ça ne suffit pas à sauver le drama.

C'était donc bien parti avec des personnages principaux innovants au départ, un assez bon casting et un scénario qui avait du potentiel, mais l'intrigue aurait pu être tellement raccourcie et mieux menée, et l'alternance entre les différents registres (romantique-comique-thriller) aurait pu être beaucoup plus fluide. Je suppose que si vous cherchez vraiment une série sans prise de tête, ça peut vous convenir ; mais pour ma part, 40 épisodes comme ça, même pour Ji Chang-wook c'est trop.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 613 fois
1 apprécie

Autres actions de LL0516 Suspicious Partner