Une bonne série de 25... non de 15 épisodes

Avis sur Sword Art Online

Avatar Algernon89
Critique publiée par le

Sword art online est un animé que j'ai trouvé fort sympathique, du moins pendant les 15 premiers épisodes d'où mon titre. Je précise que ma note finale ne prend en compte que le premier arc, sinon je me retrouverais malgré moi à descendre en flèche une série que j'ai beaucoup aimé au départ bien qu'elle soit devenue vraiment médiocre par la suite.

Le scénario, je pense que tout le monde le connait. Ayaba, un scientifique de génie propose à de nombreux joueurs un jeu vidéo révolutionnaire. Mais il avait une idée derrière la tête car ces 10000 joueurs se retrouvent bloqués dans un MMO RPG en temps réel où la mort d'un personnage amène à une mort réelle et définitive dans la vraie vie. Les joueurs essaient de réunir toutes leurs forces pour parvenir à éliminer tout les boss et sortir du jeu, bien que certains se résignent et commencent à s'habituer et à vivre dans cet environnement finalement apprivoisable et que d'autres deviennent carrément des meurtriers qui profitant de l'immunité que leur accorde ce nouvel environnement. Kirito est un joueur solo, un type toujours calme et réfléchi, qui ne s'emporte que quand ceux qu'il aime sont touchés. Asuna devient le chef de la garde et est un de mes personnages féminins préférés de shonen. Ce scénario correspond au premier arc du Light Novel du même nom, et explique en grande partie le succès de cette version animée. Car franchement SAO c'est de la bombe: l'animation est fluide et les combats ont beaucoup de classe, la musique est épique, on ne s’ennuie pas, et les personnages sont plutôt intéressants. La recette est classique mais efficace. Des combats, des persos, une bonne animation on est dans la moyenne haute des shonens.

J'avoue avoir un faible pour Asuna, généralement les shonens ont tendance à faire de tout les personnages féminins des niaises insupportables et inutiles. Qui d'entre vous n'a jamais craché sur des Ohrihime Inoue, des Sakura Haruno ou autres Athéna qui ne servent à rien du tout dans l'intrigue? Asuna est une fille forte et vaillante, une meneuse de troupes, qui plus est, elle sait se battre (un perso féminin qui ne reste pas en arrière plan à commenter les combats ça vous change!). Sa romance avec Kirito est je trouve, assez bien menée et le couple de héros est assez crédible pour une fois. Ça change de toutes ces romances à trois ronds pleines de tsunderes et de non évolutions de personnages. Ici, pour une fois les persos tiennent la route, c'est suffisamment rare pour être souligné.

Puisque oui les persos évoluent. Kirito change beaucoup par rapport au début de la série. Peu de shonens peuvent se vanter de voir leurs personnages évoluer vraiment. Seul bémol: beaucoup de persos ne sont pas vraiment développés ou ne réapparaissent pas. J'ai particulièrement apprécié le fait que le créateur Ayaba reste mystérieux jusqu'à la toute fin. La fin de l'arc elle est vraiment belle et bien faite. L'animé aurait vraiment du s'arrêter là. Nombreux seront ceux qui comme moi verront la fin du premier arc comme largement satisfaisante au point d'en laisser les choses ainsi. Pourquoi continuer alors? Mais pour mieux détruire ce qui a été construit bien sur. Et que là daube soit, parlons maintenant du deuxième arc du light novel, j'ai nommé Afhleim.

Je trouve cet arc 2 tout simplement consternant. En bref, Asuna, pourtant deuxième personnage le plus fort de l'arc précédent se retrouve lourdement enfermée dans un donjon, Kirito s'en va la sauver. Le nouveau jeu est clairement moins riche et puis les personnages transformés en fée sont d'une laideur assez répulsive. Kirito mon Dieu tu es laid, je défie quiconque de défendre les designs immondes des personnages! Mais ce n'est pas tout, l'ex duo Kirito/ Asuna est magnifiquement remplacé par un nouveau duo Kirito + sa soeur. Toute personne qui a un jour regardé plus d'un animé dans sa vie peut savoir comment évoluera cette relation, "oni chan" par ci, "one san" par là, bref on en a tous souper du "brother et sister complex". On en bouffe dans les animes et j'en foutre marre de voir à quel point ce lieu commun est récurrent. De deux, je me dis que pour une fois que nous avions droit un couple intéressant il aurait été bien de ne pas le changer. Entre une fille forte et combative comme Asuna, et une niaiseuse qui piaille sans arrêt et qui s'énerve pour un rien (fille casse couilles lambda) mon choix est facile à faire. Asuna m'a beaucoup manqué dans ces derniers épisodes, Suguha en revanche m'a rappelé à quel point les frangines sont insupportables dans les shonens .

Après à cela s'ajoute des points du scénario qui m'ont vraiment horripilés. D'aventure; le premier épisode m'a fait m'arracher les cheveux, car voir Yui réapparaitre pour se transformer en fée comme une magical girl, ça m'avait vraiment agacé. Je n'ai pas supporté de voir un perso qui m'avait ému alimenter du fan service, c'était juste insupportable! Ensuite, Kirito est un vrai boulet dans cet arc, il ressemble à n'importe quel autre ado du shonen manga basique. Rappelons que jusqu'alors il était toujours calme et imperturbable sauf quand Asuna était en danger, dans l'arc 2 je l'ai trouvé vraiment nunuche et franchement chiant. Kirito dans cet arc, c’est l’adolescent type du shonen de base. Le type sans saveur qu'on supporte parce qu'on a pas le choix Quand à la belle Asuna devenue captive, je n'ai pas pu supporter de la voir réduite à ce rôle de prisonnière. On a un bon perso féminin. Pourquoi la transformer en Peach? C'est incompréhensible!

Ce qui m'avait beaucoup amusé c'étaient les luttes de classes et les 'enjeux au sein même du jeu. D'une part, une intrigue qui commence par "je dois sauver ma copine" ne peut pas donner envie de s’intéresser aux intrigues du jeu lui même. Oui on s'en fout même royalement de ce jeu. D'autre part le fait qu'il n'y ait plus de menaces de mort réelle rend les enjeux des négociations et autres luttes de clans ainsi que tout les combats complètement ridicules. En clair, on s'en moque encore plus de ce jeu bidon. vu que ce n'est qu'un JEU INOFFENSIF cette fois. Quelle importance de mourir si on ressuscite dans l'instant? Pourquoi les gens s'impliquent-ils tellement dans un simple jeu vidéo? Je suis le seul à trouver ça ridicule?

Nous avons également du fan service à gogos et les formes des persos féminins sont anormalement disproportionnés (on passe d'un animé tout public à une série pour pré-pubères, c'est magnifique). Et surtout on s’ennuie, ne cherchez pas cet arc est lamentable de bout en bout. Le méchant est vraiment grotesque et n'a pas du tout l'allure de Ayaba d’autant son projet n'a ni queue ni tête et je n'ai même pas envie d'en parler tellement les enjeux dans Alfleim sont bidons. La cerise sur le gâteau reste la conclusion de cet arc sublime qui se termine sur le retour de tout les personnages de l'arc précédent et ce bien qui ne soient pas manifesté une seule fois durant ces 10 épisodes. Fan service, grossier et con, à la hauteur de cette fin de série parfaitement minable

Ma note ne concerne donc que le premier arc, l'arc Swort Art Online. Comme on ne peut pas noter les 2 arcs séparément mais que je ne peux me résoudre à condamner ce très agréable premier arc je considère donc la série comme ne faisant 15 épisodes et non 25. La première fin était très satisfaisante. En revanche, l'arc Aflheim c'est de la chiasse en briques et je ne lui donnerais pas plus de 1 ou 2 sur 10 tellement je me suis ennuyé devant ce concentré de nullité. S'il y a un truc à retenir de cette critique c'est qu'il faut se cantonner aux premiers épisodes car franchement Sword art c'est génial, Afhleim ça rime à rien c'est de la bouse!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 7115 fois
62 apprécient · 2 n'apprécient pas

Algernon89 a ajouté cet anime à 2 listes Sword Art Online

Autres actions de Algernon89 Sword Art Online