Survival Game, où es tu ?

Avis sur Sword Art Online II

Avatar onaspitz
Critique publiée par le

SAO est au départ un survival game. Et donc, quand on sait que la seconde saison n'en ai absolument pas un, ça enlève un énorme charme à l'histoire. Mais étrangement, j'ai préférée la saison deux à la première (ou peut être pas finalement...j'sais plus trop), même si les deux n'étaient pas mirobolantes, à vrai dire.

L'histoire prend place dans un nouveau jeu, GGO, soit Gun Gale Online, un jeu de la même rengaine que SAO mais dans un univers plus western, avec des armes à feux, et plus sombre également. Et franchement, c'était bien trouvé et ça changeait de l'univers tout coloré et niais de ALO (donc l'arc qui le précédait). Les premiers épisodes sont...Biens ? Pas incroyables non plus mais découvrir un nouveau jeu, qui a l'air plus mature en plus de cela, était quelque chose de pas mal, à mon humble avis. Mais, hélas, l'arc n'a pas vraiment suivi le bon chemin et sans devenir "mauvais", il m'a un peu énervé, à vrai dire. Car il est irréaliste. Kirito est évidemment, ultra cheaté (sans aucun efforts particuliers il est déjà le meilleur) et il ne s'est pas vraiment adapté à l'univers de GGO, préférant, à la place d'utiliser une arme à feu, utiliser un sabre laser, en référence à SAO, où il magnait l'épée d'une main de maître. C'est pas quelque chose de mauvais, en soi mais ça enlève directe une quelconque évolution du personnage durant l'anime vu que dès le départ, il est supra puissant mais qu'en plus, il n'essaye pas de tester de nouveaux trucs (les armes à feu, entre autre) et n'évolue donc pas.

Par contre, j'avoue que j'ai beaucoup aimé le méchant de ce premier arc, Death Gun (très subtil) qui était disons...Plus recherché que ceux des arcs précédents, enfin surtout plus recherché que Sugou, le méchant insipide de l'arc ALO. Néanmoins, je suis très déçue du personnage de Sinon, et pour plusieurs raisons :

  • Déjà, j'aurais voulu que ce soit un mec. Y'aurait eu moins de fan service et ça aurait permis à Kirito de construire une vraie relation avec un garçon de son âge.
  • Évidemment, qui dit fille, dit fille qui se rajoute à l'harem de Kirito. Et ça, ça m'a saoulé sévère vu que son harem est déjà bien rempli et qu'en plus de cela, il a déjà une petite copine donc c'est inutile de rajouter une nana à son palmarès.
  • J'aurais aimé voir un combat de ouf entre le deux et puis....NON. Finalement, y'a rien eu de concret et ça m'a déçue vu comment elle est dépeinte (forte, froide, etc).

Bon, heureusement, son passé est intéressant et le personnage a une certaine consistance et reste assez réaliste dans le fond mais c'est dommage qu'elle ne soit, au final, qu'un objet de fan-service. L'arc un est donc intrigant mais a tout de même des faiblesses qui auraient largement pu être évitées.

L'arc ""2"" est un mini arc de 2/3 épisodes il semble, qui ne sert à rien, et qui en plus de cela, est médiocre donc je vais faire l'impasse dessus.

L'arc trois est selon moi le plus réussi de la série car le plus touchant et mettant le plus en scène Asuna, tout en l'exploitant habilement. On retrouve donc une Asuna comme dans les tout premiers épisodes de la saison un, c'est à dire forte, audacieuse, savant où elle va et ce qu'elle fait, n'ayant pas besoin de se reposer sur son prince charmant Kirito mais gardant tout de même une certaine sensibilité et une tendresse qui rendent le personnage plus humain. Alors que je l'a trouvée plutôt effacée durant les premiers arcs, je fut heureuse de la voir plus développée ici. Et tout ça, c'est grâce à Yuuki, un personnage terriblement émouvant, qui a réussi à me faire pleurer de nombreuses fois. Je ne vais pas continuer de commenter cet arc vu que sinon je vais devoir spoiler mais en tout cas, je pense que c'est clairement un des meilleurs arcs de la série (si ce n'est le meilleur).

Au niveau de la réalisation, rien à redire dessus. Bon, je suis légèrement déçue des OST vu que je connais les autres œuvres de la compositrice mais au fond, les musiques sont vraiment jolies. Niveau graphisme, rien à dire évidemment, c'est du SAO, donc c'est fluide, c'est joliment animé et le tout est très propre donc un point de plus pour l'anime !

Bref malgré un premier arc bon bien que frustrant, un deuxième pitoyable et un troisième très émouvant, Sword Art Online II a réussi à moins se foirer que dans la première saison. Une seconde saison à voir donc mais qui reste tout de même décevante vu le potentiel originel de la série.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 282 fois
1 apprécie

onaspitz a ajouté cet anime à 1 liste Sword Art Online II

Autres actions de onaspitz Sword Art Online II