Un 95D en T-Shirt escalade l'Hymalaya, ou "la série pour de rire"

Avis sur Sydney Fox, l'aventurière

Avatar gnoux23
Critique publiée par le

Une série ou le cadreur nous oblige à mater des décolletés sans culpabiliser.

Oui, Sydney n'est pas très intello. Oui, cette chère ingénue ne ferait pas la différence entre un objet d'art et un caillou. Mais elle a d'autres arguments qui manquent à des séries comme L'agence tout risque, Mc-Gyver ou Arlerte Cobra...

Le 95D est une raison nécessaire et suffisante à l'existence de cette série. Il est même assez ironique que ce soit Téva, la chaine française à vocation féminine et familiale qui diffuse cette compilation de clichés phallocrates.

Le fait que certains trouvent cette série "drôle" vient d'une démarche claire de la production. Celle-ci aura voulu apporter la culture au bas peuple par le truchement des bas instincts (dont l'amour du rire et de la gaudriolle).

Le petit plus:
Mais, qui regarde le poteau EDF oublié dans une scène se passant au 17éme Siècle ?
Qui remarque que la forêt de Java ressemblant beaucoup plus à la Colombie Britannique grâce aux plantes vertes disposées au premier plan.
Qui remarque qu'a chaque fois, les "méchants" sont armés de Kalachs et les gentils de M16...
J'attends alors avec une certaine impatience la bévue historique ou la manière caricaturale de dépeindre les civilisations qui me font finalement passer un bon moment de moquerie.

Sans le Club Dorothée et sans AB1, en matière de productions culturelles de qualité, il restera toujours Sydney.

Vu le prix de mon abonnement à M6 et à Téva, je mate s'il n'y a vraiment rien d'autre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 679 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de gnoux23 Sydney Fox, l'aventurière