Skynet, je suis ton pere..

Avis sur Terminator - Les Chroniques de Sarah Connor

Avatar Linsky
Critique publiée par le

Une destruction de plus ou de moins..

Les justifications n'existent plus et le futur est en pleine fête du slip..
Les portes du Temps s'empruntent comme si c’était un métro, les robots et les humains voyagent au gré du vent.
Loken avait lancé l'idée et Summer Glau la suit :
Les machines sont suffisamment bonne pour que les hommes n'aient plus peur des machines, ils ont juste envie de les baiser dorénavant.

Tout le monde a oublié l'intrigue et la justification du 1er (qui est celle d'une machine envoyé dans le temps parce que la guerre est perdu de leur côté), alors du coup on peut continuer pendant des années à alimenter le concept sans que personne ne s'en aperçoive :

Durant les 1er saisons , John Connor veut aller à l'ecole et subit les affres d'une adolescence clichés "oooh je souffre, han..", pendant que Sarah tente désespérément de reprendre le flambeau du rôle Badass laissé par Hamilton dans le 2.
Ouf (sarcasme) heureusement Summer Glau relève cette fabuleuse intrigue (qui n'a plus rien à raconter depuis 1984) en mangeant des chips d'un air sexy et faisant semblant de devenir humaine en penchant la tête comme un chien tentant de comprendre.

Mais wé, les scénaristes essaient de faire croire que le futur sera surement sauvé grâce à une machine qui apprend à danser et comprend ce que veux dire pleurer, à moins que non.. puisque tout ceci n'est que remplissage inutile pour relancer une franchise qui expose un futur qui rejoins fatalement la boucle du temps crée par le 1er film.

Et là vous me dites que c'est une longue critique pour pas grand chose, bah oui, tout comme les divers épisodes de film et la série qui tente de faire croire au plus naïf que "le destin n'est pas écrit blabla".
Sérieusement, quel intérêt narratif de faire croire que la guerre nucléaire sera évité et que les machines ne prendront pas le pouvoir ?
Pourquoi sans cesse réitérer avec de nouveaux film et une série qui souffle encore et encore l'idée qu'il y a un espoir que cela n'arrive pas ?

Non, la série n'est pas pertinente, loin de là, elle transforme un univers à l'origine manichéen et brut en Soap Opera qui tourne en rond, et continue à y insérer de nouveaux problèmes de cohérence et de complexe Asimovien totalement hors de propos à ce qui se passera de toute façon.

La problématique est réglé depuis 25 ans :
La guerre nucléaire aura lieu et les humains gagneront contre les machines, qui en derniers recours enverront un T-800 dans le passé, et Kyle Reese le suivra..
Ces 2 personnages créeront le futur d'où ils viennent (Kyle fera John/le T-800 l'I.A Skynet), la boucle est bouclé.
On sait que la mythologie est inscrite et tout se basera sur ces points.
Ca fait longtemps qu'il n'y a plus de fil rouge, le seul qui tient le spectateurs en haleine c'est :
"Est ce que John Connor va se faire la Terminator"

2 étoiles, parce que les saisons suivantes s’avèrent plus sombre et que ça sent la fin..

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1171 fois
8 apprécient · 9 n'apprécient pas

Autres actions de Linsky Terminator - Les Chroniques de Sarah Connor