Faire peur pour rendre meilleur...

Avis sur Terror in Resonance

Avatar Will_Freecs
Critique publiée par le

Après "Kids On The Slope", "Cowboy Bebop", "Samurai Champloo" et la tout aussi récente "Space Dandy", Shinichiro Watanabe nous offre un thriller estival assez original, extrêmement haletant et empreint d'une mélancolie qui fonctionne a merveille avec l'aspect estival de la série, mais qui vaut surtout pour son fond. A travers ses 11 épisodes, Watanabe nous embarquent dans l'été d'une vie, de deux adolescents mystérieux et fraichement arrivé a Tokyo, qui vont devenir un duo de poseurs de bombes appelé "Sphinx" et qui va provoqué une peur panique dans tout le Japon, avec une jeune fille dépressive et isolé et traqué par un flic mis au placard mais extrêmement intelligent : une intrigue de thriller qui tient toutes ses promesses, un jeu de piste très divertissant et prenant, mené par ce duo d'anti-héros qui peuvent paraitre assez plat au premier regard, mais pourtant, on comprend vite que ces deux-la ont un rôle particulier a jouer, et c'est la que réside le meilleur de Terror In Resonance. A travers le thriller a haute teneur dramatique, Watanabe évoque les défaillances du Japon (menace nucléaire, contrôle des Etats-Unis sur le pays, magouilles politique et complot d'état...), et les illustre avec beaucoup de justesse, sans jamais déborder dans le trop grand spectacle a la Michael Bay ou dans la critique facile et gratuite. En plus de cela, une réalisation simple et très belle, qu'on pourrait presque qualifié de "gracieuse" vu les lenteurs que Watanabe se permet d'inclure et une musique mélancolique a souhait, et ça donne un thriller haletant, inédit, ultra-efficace et assez malin.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3394 fois
19 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Will_Freecs Terror in Resonance