Avis sur

The Beast Player Erin par Lanuitremue

Avatar Lanuitremue
Critique publiée par le

J'ai longuement hésité à mettre 8 ou 9, et c'est pas dit que je ne change pas encore d'avis. Je confirmerais quand même mon 8 car l'anime pâtit de plusieurs défauts assez gênant: tout d'abord l'usage et l'abus de répétitions et/ou flashback. Mais vraiment. Régulièrement, les épisodes s'ouvrent sur une longue présentation de l'histoire des pays. C'est utile la première fois, ça peut éventuellement l'être une deuxième fois, mais inutile de le refaire à tous les épisodes comme c'est le cas en début de saison. Et c'est en général un travers récurrent de l'anime. Autre point faible: l'animation est assez inégale, parfois magnifique, parfois décevant, c'est un peu dommage. Enfin, dernier reproche: l'ajout d'un duo de personnages "comiques" (qui, selon ce que j'ai lu ne seraient pas présent dans le livre dont est adapté la série): ils ne sont pas drôles, sont pire que caricaturaux et n'entrent pas dans l'atmosphère générale.

Maintenant, passons à l'éloge. Kemono no souja Erin nous raconte une histoire qui s'étale sur la durée et eststructurée en plusieurs arc qui correspondent à différentes phases/âges de la vie de l'héroïne, Erin. Le ton, le rythme, les problématiques abordées évoluent selon. Si la première partie peut apparaître très enfantine, notamment au début, cette impression se dissipe et nous sommes au contraire embarqué dans une histoire assez sombre, où la vie ne fait pas toujours de cadeaux (y compris à l'héroïne). Je pense que c'est lié au fait que cela soit adapté d'un livre mais Kemono no souja développe un univers complet et complexe de manière passionnante.

Cette complexité se lit également dans la galerie de personnages et plus particulièrement chez l'héroïne, Erin. Elle m'a beaucoup fait pensé au personnage de Nausicaa traité par Miyazaki (peut être plus dans le manga que dans le film d'ailleurs): c'est une fille curieuse, forte et qui interroge la société où elle est, et notamment sa violence (pas, comme chez Nausicaa à travers la guerre, la violence du monde en général mais la violence faite aux animaux (c'est plus compliqué que cela mais bon ^^). Par là, elle questionne l'humanité et sa manière de vivre. Je ne veux pas trop en dire mais son évolution est très intéressante, cohérente et le personnage est très attachant.

Enfin, j'ai critiqué les inégalités présentes dans l'animation mais je dois souligner que de ce point de vue, certaines scènes sont particulièrement réussies (les scènes de bataille notamment, à l'exception de celles d'ouverture) où l'on ressent bien le chaos et la fureur guerrière. Également, il arrive très souvent que l'arrière-plan ou le plan donne l'impression d'être "crayonné", c'est original et cela colle bien avec une certaine esthétique de l'anime.

En gros, Kemono no souja Erin est un anime dont la profondeur et la complexité certaines se dévoile peu à peu. I vaut vraiment le coup de dépasser la réticence que pourraient créer les premiers épisodes et on se prend ensuite très vite au jeu. Il développe un univers poétique, nostalgique, réaliste qu'il interroge en même temps. Je vous le conseille.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1084 fois
6 apprécient

Lanuitremue a ajouté cet anime à 3 listes The Beast Player Erin

  • Séries
    Illustration Mes animes coups de coeur

    Mes animes coups de coeur

    Sélection d'animes qui m'ont particulièrement marqués, pour des raisons différentes, parfois du fait de leur qualité objective,...

  • Séries
    Illustration Séries vues en 2014

    Séries vues en 2014

    Avec : Steins;Gate, Itazura na Kiss, Rumbling Hearts, Natsuyuki Rendezvous,

  • Séries

    Mes openings préférés

    Un bon opening c'est celui qu'on ne passera pas systématiquement et presque machinalement :)

Autres actions de Lanuitremue The Beast Player Erin