Le syndrome Barney Stinson a encore frappé... Mais vive Penny !

Avis sur The Big Bang Theory

Avatar Hypérion
Critique publiée par le

The Big Bang Theory, c'est LA série qui voudrait te faire croire que le public visé est le public geek, mais qui en fait s'adresse à tout le monde.

Je ne me suis jamais considéré comme un "geek" 100% pur jus, mais dans chaque épisode, des clins d'œils grossiers à des références cultes de l'univers (étendu et mouvant) des geeks m'interpellent. Serais-je Geek alors ?

Je ne crois pas. Je crois surtout que TBBT est l'archétype, le summum de l'exploitation d'un nouveau filon devenu roi aux US : le public assimilé geek. Adaptations cinématographiques de LOTR, Comics à la pelle, films SF à foison, Jeux vidéos bénéficiant de budgets hollywoodiens... Le constat est sans appel. Le public supposé Geek remplit les salles de cinéma, se campe devant sa télé pour sa série, achète les derniers jeux sortis, souvent des remake de licences légendaires...

D'une certaine manière, Senscritique est également un symptôme manifeste de l'explosion de la tendance "le geek est à la mode", offrons lui un espace supplémentaire d'expression (Et comme vous pouvez le constater, ça a plutôt l'air de marcher... :-) ).

Pourquoi une aussi longue introduction ? Parce que TBBT ne dresse pas un portrait de geeks actuels, mais d'une espèce caricaturée quasi disparue de geeks à l'ancienne. ceux qui n'étaient compris par personne et qui s'en fichaient, vivant en autarcie absolue, socialement et culturellement. Il s'agissait alors d'un phénomène de sous culture, élitiste et obscure...

Passons à la série en tant que tel. La première saison est juste excellente, avec une deuxième saison tout aussi réjouissante. On rit beaucoup, à chaque épisode, et on ne sombre pas dans le pathos inutile. On commence à légèrement moins rire dans la troisième, la quatrième succombant totalement au syndrome Barney Stinson.

Qu'est ce que le syndrome Barney Stinson ? C'est un personnage tellement AWESOME dans le casting et adoré du public que, pour maximiser l'audience, le dit personnage, auparavant secondaire (ce qui faisait tout son charme), devient le personnage principal.

Vous aurez bien entendu reconnu le cas de Sheldon. Asocial, méprisant, génie sans affect, il est l'archétype d'une espèce "Geek" qui n'existe que dans les phantasmes de scénaristes, mais qui fait affluer l'audience au fur et à mesure que sa bizarrerie augmente.

Tout comme dans HIMYM avec Barney, l'abus de Sheldon a failli tuer le concept de la série. Heureusement les scénaristes semblent tenter de corriger le tir, mais le mal est déjà fait...

Personnellement, mon personnage préféré est et reste Penny. Seul personnage non geek au début de la série, son évolution au fil des saisons est le plus intéressant à suivre, car elle devient petit à petit elle même une geek, se surprend à comprendre des blagues de Sheldon, n'arrive plus à sortir avec des crétins finis à force de fréquenter des scientifiques au quotidien...

Elle est finalement l'incarnation de ce que beaucoup d'entre nous sommes aujourd'hui. Des assimilés Geeks. Des individus qui ne sont pas tombés dans la marmite étant petits, mais qui ont petit à petit ingéré la culture geek, aujourd'hui part entière de notre société, et qui en ont retiré la substantifique moelle.

Bilan, j'aime beaucoup cette série (que dis-je, énormément) , mais pour regarder une série DE geeks, je me remets un épisode de The IT Crowd.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4519 fois
141 apprécient · 2 n'apprécient pas

Hypérion a ajouté cette série à 3 listes The Big Bang Theory

Autres actions de Hypérion The Big Bang Theory