Une saison 2 encore plus barrée et toujours aussi prenante

Avis sur The Boys

Avatar Ugo Lemasson
Critique publiée par le

Ouah, quelle claque, cette série. Hum ! Ca fait du bien. Il y en a si peu, des comme ça. Je n'avais qu'une envie, passer à l'épisode suivant, autant dire que je l'ai avalée en deux jours. Ne connaissant que trop peu les acteurs, j'avais un peu peur d'autant que je ne suis pas un grand fan de supers héros, trop blasé sûrement et pas suffisamment concerné, avec Karl Urban qui trimballe souvent sa belle gueule sans trop en faire, mais le sujet me plaisait, le contrepoint, la bascule, et puis les critiques il faut l'avouer, assez emballantes. Pour Karl Urban, bien mal m'en a pris car il est ici à sa place et joue plutôt juste même s'il ne m'a pas spécialement embarqué. C'est plutôt le jeu des autres acteurs servis aussi par des effets remarquables ( il y a de supers scènes vraiment différentes et innovantes) qui m'a séduit et s'avère être le must de cette série très bien scénarisée aussi, il faut le reconnaitre. La performance atomique de Anthony HOMELANDER Star, sadique à souhait ( qui trouve ici son meilleur rôle ) vaut à elle seule le détour. Mais les autres ne sont pas en reste, non plus, Chace THE DEEP Crawford m'a vraiment plu car il détonne et émeut par sa sensibilité toute singulière "à fleur de branchies", mais je ne peux oublier non plus les autres, tous en effet portent à merveille leur panoplie avec un sens aigu de la complexité ce qui rend cette saison exceptionnelle et singulière aussi je crains qu'ils ne fassent mieux au vu des prestations ainsi que la chute dont je ne parlerai évidemment pas. On verra bien, mais disons que la barre est vraiment très haute. De plus, The Boys ne ressemble pas à ses prédécesseurs ou autres concurrents dans l’univers des supers héros ou peut-être du côté de Daredevil pour son côté dark et dérangeant quoique cette série pourtant remarquable elle aussi s'est hélas un peu enlisée au fil des saisons. Après la claque Mindhunter dont j'ai appris avec tristesse que la série ne serait pas poursuivie ( Abruti de Fincher tu avais de l'or en barre ) espérons que celle-ci ne bascule pas dans le grotesque car tout est une question d'équilibre dans cet univers hyper sclérosé des supers héros et on n'a pas fini d'en voir alors qui va vraiment se démarquer ? The Doom Patrol s'essaie aussi à une alternative vraiment sympathique mais il ne réussit pas à m'embarquer autant que The Boys, plus radical selon moi. Arf ! C'est souvent quand je kiffe que je tombe des nues derrière...Allez ! On y croit !!!!
Bien mal m'en a pris car force est de constater que cette seconde saison dont je me suis enfilé très rapidement les trois premiers episodes est de même facture, voire mieux encore. Supers effets, supers acteurs, et toujours ce côté extrême foutrement bien réalisé. Chapeau les boys !!!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 125 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Ugo Lemasson The Boys