Une bonne série policière (mais pas que)

Avis sur The Closer : L.A. Enquêtes prioritaires

Avatar Roland Comte
Critique publiée par le

Chaque épisode aborde, en parallèle des enquêtes policières, des aspects de la culture de Los Angeles et son interface avec le maintien de l'ordre au sein de la mégapole : elle intègre les questions de gestion d'un service de police, la guerre des gangs, ainsi que l'éthique de la politique publique, l'intégrité personnelle et le bien et le mal. De plus, les méthodes d'arrestation, d'interrogation et d'inculpation des suspects de la part du chef-adjoint Johnson et de sa brigade sont au cœur de la septième saison, où l'aspect juridique est intégré à l'intrigue en un fil rouge.
La série est un « procedural » (ou « police procedural »), un sous-genre de la fiction policière, qui tente de décrire les activités des membres des forces de police alors qu'ils enquêtent sur des crimes. Les « procedurals » décrivent aussi un certain nombre de sujets liés aux enquêtes de police, comme la médecine légale, les autopsies, la gestion des preuves, l'utilisation des mandats et les interrogatoires. Le genre est très présent à la télévision contemporaine, et des séries comme Columbo, Law and Order (et ses déclinaisons) ou Les Experts (et ses déclinaisons) en sont des symboles.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 125 fois
Aucun vote pour le moment

Roland Comte a ajouté cette série à 3 listes The Closer : L.A. Enquêtes prioritaires

Autres actions de Roland Comte The Closer : L.A. Enquêtes prioritaires