👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Curieuse série que The Crown. Curieuse puisqu'elle se concentre sur la vie d'Elizabeth II, c'est-à-dire La Reine du XXe siècle, mais une reine sans pouvoir.
The Crown est une série qui s'oppose à tout ce qui se fait actuellement. Ici nous ne sommes pas dans une série vive, dynamique, où l'on verra des explosions, des morts et des grandes décisions qui changeront le monde.
The Crown est une série lente, où tout est dans le symbole. Pour apprécier The Crown, il faut savoir regarder, savoir observer, se soucier des détails et pouvoir les apprécier. Le symbole est évidemment central puisque toute la série tourne autour de celui-ci. On est dans une série subtile, qui demande une réelle volonté de comprendre, de réfléchir mais aussi une acceptation de l'aspect morne de la vie. Pas de réponse à chaque épisode comme on pourrait le vouloir. Souvent on a bien plutôt des silences en conclusion. De ce fait The Crown est une série qu'on ne peut pas réellement Binge Watcher.

Pour l'instant, je n'ai visualisé que les deux premières saisons. Les seules sorties au moment où j'écris cette critique. Je n'ai donc pas encore vu le changement de casting en action pour dire ce que j'en pense.
Les deux premières saisons vont de 1951 à 1963. On suit ainsi la première décennie de règne d'Elizabeth, du moment où son rôle de princesse héritière se fait plus précis, profitant des derniers moments de liberté, jusqu'à une souveraine établie, maîtrisant son sujet.
La première saison se concentre sur la découverte de la couronne par Elizabeth, qui a bien du mal à accepter toutes les restrictions progressives. On y voit aussi le départ de Churchill. La saison 2 se concentre sur les problèmes internes à la famille royale avec notamment une dose de politique notamment avec la menace communiste.
Les scénaristes, en effet, se sont bien rendus compte qu'il était impossible de pleinement capturer le spectateur sans une bonne dose de politique. On va donc suivre les relations de la reine avec les différents premiers ministres et leurs propres intrigues politiciennes pour notre plus grand plaisir. La série est réellement captivante sur ce point.

Ce côté captivant se retrouve surtout dans le fort degré de réalisme de la série. Que ce soit dans les décors, les costumes ou tout simplement le récit (si précis qu'on se documente pour vérifier que tout est bien réel), on sent une énorme volonté de réalisme. Cela conduit forcément à des intrigues ne se résolvant pas du tout de manière fictionnelle avec des constructions qui peinent à parfois capter notre attention.
Mais qu'importe ! La réalité est plus belle encore que la fiction ! Et quelle réalité ! Splendide du début à la fin, captivant par bien des aspects tandis que la douceur de la narration risque de perdre pas mal de personne, The Crown est une série à part qui peut fortement séduire les amoureux d'une Histoire du détail.

Le casting est particulièrement remarquable et amène à avoir des doutes quant à l'idée d'en changer toutes les 2 saisons. Notons également que la série n'est pas parfaite : on saute des événements qui mériteraient qu'on s'y attarde, on enchaine les épisodes avec des changements de thématiques très artificiels (passant de la politique aux romances), on a un côté parfois lent et frustrant, la bande-son agréable par moment n'est pas assez affirmée par d'autres.
Mais la série dans sa globalité reste très bonne et est à recommander pour ceux qui aiment les choses qui prennent leur temps.

mavhoc
7
Écrit par

il y a 3 ans

26 j'aime

2 commentaires

The Crown
EricDebarnot
8
The Crown

Elizabeth & The Queen [Critique de "The Crown" saison par saison]

Saison 1 : La première série Netflix produite en / par l'Angleterre n'a a priori pas grand chose d'attirant, semblant capitaliser sur la fascination (quasi) universelle pour la monarchie britannique...

Lire la critique

il y a 4 ans

26 j'aime

5

The Crown
mavhoc
7
The Crown

Anti-binge-watching

Curieuse série que The Crown. Curieuse puisqu'elle se concentre sur la vie d'Elizabeth II, c'est-à-dire La Reine du XXe siècle, mais une reine sans pouvoir. The Crown est une série qui s'oppose à...

Lire la critique

il y a 3 ans

26 j'aime

2

The Crown
Pemulis
3
The Crown

Epiphanie merdique

Une note équivalente au nombre d'épisodes que j'ai pu supporter. Au cas où je trouve la force d'en voir encore un (ou deux on peut rêver), je la relèverai. The Crown synthétise l'état de mort...

Lire la critique

il y a 4 ans

13 j'aime

4

Monty Python - Sacré Graal !
mavhoc
3

J'ai presque honte de ne pas aimer

Ce que je vais dire va surement sembler un peu bête, mais globalement je chie sur les critiques contemporaines professionnelles. Mon respect va aux avis des membres actifs du milieu du cinéma, ainsi...

Lire la critique

il y a 8 ans

61 j'aime

12

Black Book
mavhoc
5
Black Book

Public aveuglé

Salué par la critique Black Book nous montre l'amour de Paul Verhoeven pour les scénarios longs sans longueur et les œuvres dotées d'image marquante. L'esthétisme ultra-soignée du film qui est...

Lire la critique

il y a 6 ans

32 j'aime

5

The Crown
mavhoc
7
The Crown

Anti-binge-watching

Curieuse série que The Crown. Curieuse puisqu'elle se concentre sur la vie d'Elizabeth II, c'est-à-dire La Reine du XXe siècle, mais une reine sans pouvoir. The Crown est une série qui s'oppose à...

Lire la critique

il y a 3 ans

26 j'aime

2