Affiche The End of the F***ing World

Critiques de The End of the F***ing World

Série de (2017)

On aurait aimé que ça ne s'arrête pas

Superbe série, qui invite beaucoup à réfléchir et qui peut nous mettre dans tous les états ! Malheureusement, vue l'histoire, difficile d'en faire plusieurs saisons... et la fin est loin de mes espérances, dommage Lire la critique de The End of the F***ing World

Avatar Eudjh
7
Eudjh ·

Un sublime série romanesque

La cavale de deux ados dans l’Angleterre déglingue. Une série très écrite et merveilleusement interprétée par deux immenses comédiens très prometteurs. Une foule de petits moments justes, une épopée triste et drôle, sans jamais fricoter avec les codes éculés du genre. Les voix intérieures finissent de nous éblouir. Je recommande chaudement. Lire l'avis à propos de The End of the F***ing World

Avatar Pierre Cattan
9
Pierre Cattan ·

Critique de The End of the F***ing World par guiyom

Série très sympathique, bien réalisée, sans prétention et avec des acteurs inspirés et très attachants. On se laisse facilement porter pendant les 8 épisodes proposés. C'est rythmé, original et rafraichissant. Lire l'avis à propos de The End of the F***ing World

Avatar guiyom
7
guiyom ·

Critique de The End of the F***ing World par Marcel Kunwu

Cette série, au pic de la hype en ce début 2018, suit un peu scolairement le cahier des charges des séries Netflix. Mais son charme, scenaristique autant que plastique, fait doucement passer la pilule. Lire l'avis à propos de The End of the F***ing World

Avatar Marcel Kunwu
6
Marcel Kunwu ·

Entraînant, Touchant, Troublant

On part avec des à priori et on finit la larme à l’œil, touché par cette relation entre ces deux jeunes aux caractères tout sauf normaux. J'ai adoré cette série, aussi courte soit-elle. Lire l'avis à propos de The End of the F***ing World

Avatar Julien Daguet
9
Julien Daguet ·

Bonnie & Clyde version teenage 2.0

Arrivée tout droit d'Angleterre sans crier gare, cette série ne s'entiche pas de grands effets. 8 épisodes, 20 minutes grand maximum à chaque fois, on va à l'essentiel. Et on n'en demande pas bien plus: l'histoire est simple, le rythme enlevé, les dialogues savoureux, la violence gratuite et jouissive. C'est du binge watching fun et surtout efficace. Lire la critique de The End of the F***ing World

Avatar AleksWTFRU
8
AleksWTFRU ·

"I've seen you skating, you're pretty shit"

Petite pépite britannique, un humour so british qui m'avait bien manqué, un vent de fraîcheur dans le paysage des séries d'aujourd'hui qui sont souvent similaires, parfois fades. Rien de plus à ajouter. Ah si, mention spéciale à la BO géniale. (et Alex Lawther <3) Lire la critique de The End of the F***ing World

Avatar Nastenka
10
Nastenka ·

I want to get out of this F***ing World !

Il est 1 h 20 du matin et je viens de finir *The End of the F***ing World*. D'une traite. Première fois que je binge-watch une série. Et je ressens le besoin d'écrire quelque chose. Je ne vais pas parler du synopsis, d'autres le feront bien mieux que moi. J'aimerais parler de ces deux acteurs absolument incroyables, de cette réalisation cinématographique, de ce scénario ultra rythmé, de ces... Lire l'avis à propos de The End of the F***ing World

1
Avatar Herostrate
8
Herostrate ·

Une putain de série

The End of the F***ing World est une série d’humour noir. L’histoire parle d’un jeune « psychopathe » autoproclamée nommée James, qui après s’être auto mutilé et essayer aux meurtres de petits animaux veut passer au stade supérieur. Il n’aime pas l’école mais il dit y aller pour trouver une proie. Une fois Alyssa trouvé, il réfléchie à une façon de la tuer mais il ne s’attendait pas... Lire la critique de The End of the F***ing World

1
Avatar QUENTlN
8
QUENTlN ·

Une très bonne surprise

Au vu du premier trailer, la série s'annonçait comme un navet mais est en réalité beaucoup plus intéressant qu'il n'y parait. Il est clair que la série ne propose pas un scénario des plus extravagants mais c'est justement ce point de départ qui donne un sens à toute la série et à la progression des personnages. Cette progression des personnages est particulièrement bien faite car leurs... Lire la critique de The End of the F***ing World

1
Avatar Nalfein
8
Nalfein ·