Affiche The Enemy Within

Critiques de The Enemy Within

Série de (2019)

On aurait pu aller plus loin

C'était pas mauvais du tout, ça démarre bien, l'histoire est cohérente malgré la distance entre la réalité et la série (une traitresse aussi peu entourée et "libre" de ces mouvements). Une deuxième saison aurait pu être commandée pour aller un peu plus loin après cette fin un peu frustrante. Jennifer Carpenter est pas mauvaise et le reste du casting non plus, dommage que le public n'ai pas... Lire l'avis à propos de The Enemy Within

Avatar DamnGoodBoy
7
DamnGoodBoy ·

Blindspot + ?

Un blindspot amélioré, mais tout cela ne tient pas non plus debout. Erica Shepherd n'est pas gardée correctement alors qu'elle est traitresse, et question sécurité Nationale, le scénario est minable.Malgré cela la série se regarde bien. Lire l'avis à propos de The Enemy Within

Avatar FRANCKMALCOV-118
4
FRANCKMALCOV-118 ·

Très bonne série d'espionnage

J'ai particulièrement apprécié cette série, dans chaque épisode on est perpétuellement dans le doute et cela va crescendo jusqu'à la fin de la saison. C'est vraiment dommage que cette série ait été annulée et que l'on ne puisse bénéficier d'une seconde saison, mais rien qu'en une seule saison elle mérite d'être visionnée.  Elle évoque à quel point en matière de... Lire la critique de The Enemy Within

1
Avatar Marie Nguyen Breteau
9
Marie Nguyen Breteau ·

remake du silence des agneaux

On prend le silence des agneaux avec le méchant en prison hyper-sécurisé en verre -même si ici ça ne se justifie pas- qui aide le FBI. Mais on l'adapte à la sauce actuelle féminominoritaire, donc le méchant est une femme, l'agent du FBI est un homme noir dans son équipe composée d'une femme blonde, d'un homme indien / arabe, et d'une femme noire instructrice, ainsi que d'une taupe femme... Lire l'avis à propos de The Enemy Within

1
Avatar wasabi
4
wasabi ·

Critique de The Enemy Within par Catherine L-Mithrandir

J'abandonne. C'est cousu de fil blanc, il y a toutes des couleurs de l Amérique avec tous les clichés qui vont avec. Et puis la mono expression de Jennifer Carpenter est particulièrement pénible. Absolument rien de nouveau et j'ai trouvé cette série sans âme et froide. Lire la critique de The Enemy Within

1
Avatar Catherine L-Mithrandir
3
Catherine L-Mithrandir ·