Affiche The Handmaid's Tale : La Servante écarlate

Critiques de The Handmaid's Tale : La Servante écarlate

Série de (2017)

Si c’est une femme.

Adaptation du roman éponyme de Margaret Atwood, publié en 1985, « The Handmaid’s Tale » évoque une société américaine futuriste dystopique où s’exerce un impressionnant recul du droit des femmes sous le développement d’un régime théocratique mis en place après un coup d’état. Dans cette société stérile, les rares femmes fertiles deviennent ainsi des servantes au service des élites, dont la... Lire l'avis à propos de The Handmaid's Tale : La Servante écarlate

121 8
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
8
Kiwiwayne Kiwinson ·

Bouleversante

Bon, je ne vous ferai pas le résumé de cette série, dont le synopsis est clairement exposé. Dans cette société où la fertilité est en voie de disparition, on assiste à une organisation politico-religieuse qui impose à des femmes le devoir de se reproduire pour des familles de pouvoir. Cette société est exposée sur les cinq premiers épisodes environ et apparaît comme un huis clos.... Lire la critique de The Handmaid's Tale : La Servante écarlate

43 2
Avatar MatthewOvenson
9
MatthewOvenson ·

Stupeur et tremblements

Adaptée du roman La servante écarlate (1985) de Margaret Atwood, cette dystopie a de quoi faire froid dans le dos : dans un futur que l'on imagine plus ou moins proche, les Etats-Unis se sont transformés en une société dans laquelle les femmes n'ont plus aucun droit et sont strictement soumises aux volontés patriarcales des hommes qu'elles doivent servir. On comprend rapidement que... Lire l'avis à propos de The Handmaid's Tale : La Servante écarlate

68 7
Avatar Ann O'Nyme
8
Ann O'Nyme ·

Écarlate en demi-teinte (saisons 1 à 3)

Depuis déjà deux ans, la série télévisée américaine créée en 2017 par Bruce Miller et diffusée par Hulu, « La Servante écarlate », est régulièrement saluée par les critiques, amateurs comme professionnels. Pourtant, après déjà trois saisons, l'adaptation télévisuelle du roman de Margaret Atwood résonne comme une œuvre en... Lire l'avis à propos de The Handmaid's Tale : La Servante écarlate

13 10
Avatar SNBlaster
5
SNBlaster ·

Cessez cette torture !

Offred m’énerve à un point... C’est bien simple, rien ne fonctionne, j’ai envie de lui taper sur la gueule jusqu’à ce qu’il en sorte quelque chose. Offred, le personnage principal, est à l’image de la servante écarlate, la série. C’est une série pleine de charme, une femme à l’avenant, une photo magnifique, un jeu d’acteurs sublime (mention spéciale à Elisabeth Moss qui, malgré les boutons... Lire la critique de The Handmaid's Tale : La Servante écarlate

15 9
Avatar hillson
5
hillson ·

Contre l’ennui et la bêtise, la moraline ?

Bon… Au sortir d’une saison de cet « Handmaid’s Tale » une chose m’apparait désormais comme évidente : on ne fonctionne clairement pas tous de la même façon. OK, il y a dans cette série une marque visuelle certaine. Un univers impactant. Quelque-chose qui a de quoi interpeller. Ça, d’accord, je le reconnais. Mais bon, faisons juste un peu les comptes… Il y a, au moment de la... Lire l'avis à propos de The Handmaid's Tale : La Servante écarlate

23 26
Avatar l'homme grenouille
3
l'homme grenouille ·

Bénie soit la symétrie.

Une série magnifique visuellement si on met de côté les gros plans interminables sur le visage de l'héroïne. C'est dingue ça, dès que l'héroïne fait un truc, on se tape trois quarts d'heure sur sa tronche de poisson épileptique, ce qui nous donne franchement le temps de compter les pores de sa peau histoire d'oublier la gêne que l'on ressent. Est-ce nécessaire ? Chaque épisode ou... Lire l'avis à propos de The Handmaid's Tale : La Servante écarlate

5 1
Avatar Cykranosh
4
Cykranosh ·

Soumission [Critique de "The Handmaid's Tale" saison par saison]

Saison 1 : Réussite absolue, choc intense - voire traumatisant dans ses trois premiers épisodes pour le moins radicaux -, "The Handmaid's Tale" ouvre sous nos pieds un gouffre vertigineux, faisant parfaitement écho aux angoisses les plus torturantes de notre pauvre époque : la montée du fondamentalisme religieux, le fascisme inhérent à la société... Lire la critique de The Handmaid's Tale : La Servante écarlate

26 12
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·

Une série insoutenable... pour réfléchir

A l'heure où le monde masculin ne cesse de discourir du corps des femmes, comme si elles n'étaient pas capables d'en disposer elles-mêmes, "La servante écarlate" pousse le discours patriarcal jusqu'à son extrême, pour dévoiler toute son horreur. Cette excellente dystopie qui fonctionne comme une parabole de notre monde, qui lui semble parfaitement extérieure et en même temps absolument... Lire la critique de The Handmaid's Tale : La Servante écarlate

64 5
Avatar hubertguillaud
10
hubertguillaud ·

Critique de The Handmaid's Tale : La Servante... par limma

Dans une baignoire dont la température monte graduellement, vous allez mourir par ébouillantage avant de vous en apercevoir. Métaphore imparable pour ce qui suivra. On peut dire au moins que l’ouvrage de 1985 tombe bien à propos et que l‘auteur de La servante écarlate, Margaret Atwood, nous aura donné comme un écho inquiétant et pourtant on en est là : Les... Lire la critique de The Handmaid's Tale : La Servante écarlate

16 17
Avatar limma
7
limma ·