ÉCOLOGIE = NAZISME

Avis sur The Handmaid's Tale : La Servante écarlate

Avatar Graug  Lerent
Critique publiée par le (modifiée le )

Dans cette série post-apocalyptique, l’idéologie écologiste se meut en totalitarisme, ce qui nous rappelle les heures les plus sombres de l’histoire de l’humanité.

La collusion entre la protection de l’environnement et la course à la natalité donne lieu à un crossover entre Yannick Jadot et Viktor Orban, sauf que le mec s’appelle Fred.

Après Mad Men, Elisabeth Moss est fidèle à son jeu d’actrice, car elle passe trois longues saisons à essayer de s’affirmer devant des mâles blancs privilégiés qui boivent du whisky sec, le tout, sans jamais s’arrêter de chialer!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 142 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Graug Lerent The Handmaid's Tale : La Servante écarlate