Le véritable drame ? Avoir autorisé la production d'une telle merde

Avis sur The I-Land

Avatar Francis  San Marco
Critique publiée par le

Les championnats du monde de cyclisme ont mis en lumière des fortunes diverses. Si le contre la montre masculin élite a laissé relativement peu de place à la surprise avec la victoire sans trembler de Rohan Dennis, je me suis trouvé assez étonné de voir le belge Victor Campanaerts, le néerlandais Jos Van Emden et l'australien Luke Durbridge finir aussi loin au classement général de la course

En revanche, il m'est impossible de passer sous silence la performance assez incroyable réalisée par la néerlandaise Annemiek Van Vleuten sur la course en ligne féminine élite, qui a roulé pendant 100 km en solitaire et terminée l'épreuve avec 2 minutes d'avance sur les deux coureuses en poursuite. Pour la course en ligne masculine, le résultat est moins spectaculaire bien qu'inattendu. Mon favori a toujours été l'italien Matteo Trentin, mais peut être n'avait - il plus les jambes pour un sprint...! Bravo à Mads Pedersen

Concernant la saison 2019 dans son ensemble, je suis assez révolté par le fait que l'équipe Ineos ait choisi de virer le français Kenny Elissonde comme un malpropre, alors que sur les deux dernières saisons il est dans les 3 meilleurs grimpeurs de cette équipe (derrière Jonathan Castroviejo et Egan Bernal). Attention je dis bien " grimpeur " et non " leader de grand tour ", alors ne criez pas à l'abus de langage

Ensuite parmi les choses que j'ai envie de voir en 2020 figure d'abord le fait que Jack Haig l'australien prenne ses responsabilités de leader pour son équipe sur les courses d'une semaine. La présence de Lucas Hamilton dans l'équipe Mitchelton - Scott pour les courses de 3 semaines, va lui enlever le fardeau d'équipier. Combinée à celle de l'américain Brent Bookwalter, de l'australien Damien Howson, de Mikel Nieve, d'Esteban Chaves, ainsi que celle des nouvelles recrues, cela devrait fournir aux frères Yates une sélection de qualité pour remporter un second grand tour. J'exclus volontairement de parler des gros rouleurs Jack Bauer, Luke Durbridge et Chris Juul - Jensen qui devraient jouer d'autres rôles sur d'autres courses

Enfin pour terminer, je me demande comment va s'articuler la reconstruction de la Movistar autour d'Enric Mas. Le grimpeur espagnol n'a selon moi pas le niveau pour faire mieux qu'un top 5 sur une épreuve de 3 semaines. Quant aux autres coureurs, le recrutement se compose de paris sur la jeunesse ou d’équipiers de prestige, mais pas de réel talent confirmé en catégories espoirs et juniors. A voir donc...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 459 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Francis San Marco a ajouté cette série à 1 liste The I-Land

Autres actions de Francis San Marco The I-Land