👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Je vous l'annonce d'emblée, il y a pour moi deux Forbrydelsen (nom original de la série): celui de la première saison, pas mal, mais trop longue, en 20 épisodes qui trainent en longueur malgré des personnages attachants; et celui de la saison 2 et 3, qui atteignent des sommets. De fait, je dois l'avouer que c'est à ce jour les 2 meilleurs saisons que j'ai vu, toutes séries confondues.

Tout d'abord, l'ambiance. On nage ici dans la noirceur la plus totale, oscillant entre la nuit noire et les après-midi froides et pluvieuses. Les scènes de jour se passant à l'intérieur, rideaux tirés ou éclairées par la lueur froide d'un néon. Copenhague nous semble affreuse (et je pense qu'elle ne l'est pas), et on passe de friches industrielles en forêts inquiétantes. Les derniers instants de la série achèvent de nous impressionner, dans la froideur grandiose d'un fjord Norvégien.

Les personnages maintenant: Sara Lund (je n'oublierai plus jamais ce nom) illumine cette saga à la façon d'une étoile noire, tellement antipathique, insensible, psychorigide... touchante! Rarement, il nous est donné de voir une actrice à ce point touchée par la grâce. Les autres acteurs, déjà vus pour beaucoup dans Borgen sont eux aussi au rendez-vous, avec une mention spéciale pour Søren Malling, en flic beauf.

Enfin le scénario: bien ficelé dans l'ensemble, il nous propose de vrais rebondissements, nous déroute, nous enchante. Il nous mènera de l’Afghanistan à la Norvège, en passant par la Suède, en faisant de ces déplacements des vrais plus. Le tout créant une vraie addiction.

Au final, une Très Grande Série, qui m'a énormément impressionné.
Le seul bémol: la saison un, que l'on peut sauter sans inconvénient quand à la compréhension des deux autres.

cartésien
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 7 ans

The Killing
SanFelice
8
The Killing

On sait s'amuser, au Danemark !

Comme l'indique son titre, The Killing est une série policière. Mais au lieu de nous faire un crime et une enquête par épisode, ici, c'est un crime et une enquête par saison. Et la première saison...

Lire la critique

il y a 7 ans

28 j'aime

5

The Killing
EricDebarnot
9
The Killing

La nuit danoise (critique de "Forbrydelsen" saison par saison)

Saison 1 : Portée par des critiques quasi unanimement élogieuses, "Forbrydelsen" n'est pourtant pas exempte de défauts, le plus important étant sa longueur : près de 20 heures (correspondant à 20...

Lire la critique

il y a 7 ans

23 j'aime

9

The Killing
Pitchblack
5
The Killing

Il y a des pistes intéressantes à suivre... et puis il y a toutes les autres...

(critique faite après avoir vu le tiers de la série) Qu'est ce qu'un bon thriller pour une série télé ? Un bon pitch avec une profondeur suffisante pour pouvoir broder dessus ? OK The Killing...

Lire la critique

il y a 8 ans

14 j'aime

1

Un moment d'égarement
cartésien
8

Retour vers le passé

Ahhh les années 70 !!! Folles années où on pouvait encore cogner sans problème sur sa femme ou sa fille sans que ça ne pose de problème à personne (je plaisante, n’appelez pas les chiennes de gardes...

Lire la critique

il y a 6 ans

4 j'aime

La Mauvaise Éducation
cartésien
4

Critique de La Mauvaise Éducation par cartésien

Pour moi un des pires films d'Almodovar, qui pourtant est loin d'être un raté... Peut-être l'érotisation extrême des corps masculin m'ont-t-ils fait sortir du film (en bon hétéro que je suis...)...

Lire la critique

il y a 7 ans

4 j'aime

2

Mr. Kaplan
cartésien
6
Mr. Kaplan

Papé traqueur de nazis.

Ce drôle de petit film Uruguayen relate la traque d'un criminel nazi planqué en Amérique du sud, par un binôme insolite formé par un papé (oui, dans le midi on dit papé et pas papi!!) rescapé de la...

Lire la critique

il y a 7 ans

3 j'aime

1