La monarchie de l'Empire coréen

Avis sur The King 2 Hearts

Avatar onaspitz
Critique publiée par le

Et voilà sans conteste un des meilleurs dramas de toute l'année 2012. The King 2 Hearts est un drama particulier, difficile à suivre et à comprendre et surtout, un drama qui sort complètement du commun et qui se déroule dans un contexte étrange. Avant mon visionnage, j'avais peur d'être face à quelque chose de 100% politique vu que le drama traitait essentiellement des relations entre la Corée du Nord et la Corée du Sud dans une société imaginaire monarchique. Et j'avoue que ce contexte m'effrayait quelque peu au début car je craignais d'être perdue et de ne pas y comprendre grand chose. Et puis finalement, on se rend compte assez rapidement que peu importe que la société mise en place dans le drama soit monarchique (des rois, des reines, des princesses, etc) ou non, la sauce prend bien, et efficacement, qui plus est.

Avant d'aborder le cas des personnages et des points positifs, je tenais à parler des points négatifs en premier, tant ceux ci sont peu nombreux (comme ça, je pourrais faire de grands pavés sur le bon du drama aha). Car oui, je trouve ce drama très bon, je l'ai adoré du début à la fin, cependant, force est de reconnaître qu'il n'est pas sans défaut et c'est d'ailleurs pour cela qu'il m'est impossible de lui donner la note de 10/10 car franchement, sans les deux/trois petits défauts que je vais relever, The king 2 hearts, est un drama très proche de la perfection. Difficilement appréciable à sa juste valeur mais quand même proche de la perfection.

On pourra reprocher au drama un shéma parfois (et je dis bien parfois vu que ce n'est pas tout le temps le cas, bien au contraire) légèrement manichéen : Tel est gentil, tel est méchant, tel est ceci, tel est cela. J'avoue que j'ai trouvé ça peu correct d'attribuer à certains pays (car oui, on parle bel et bien d'un drama politique donc plusieurs pays sont impliqués) une image assez négative, comme les États Unis par exemple (et là, c'est clairement flagrant). Et qui dit pays étrangers, dit également et dans ce cas là, présence d'occidentaux (et même d'africains même s'ils apparaissent peu). Enfin je dis présence d'occidentaux mais ça serait plutôt omniprésence d'occidentaux et là encore réside un des majeurs problèmes -même si on peut en faire facilement abstraction- du drama car on voyait presque autant d'acteurs étrangers que d'acteurs coréens. Et j'avoue -et ce n'est peut être pas le cas de tout le monde- que ça m'a plutôt perturbé vu qu'on a droit à de l'anglais (beaucoup), du français, etc. Et c'est quelque peu déroutant. ^^

Le dernier point négatif que l'on peut relever reste quand même la baisse de régime, durant les épisodes 7 à 11/12 (il me semble, ça reste à vérifier). Je dois avouer que j'ai même -et honte à moi- failli abandonner le drama à cause de ça, tant j'avais l'impression que rien n'avançait et que tout était lent, long et pas très concret. Évidemment, je regrette amèrement ce que j'ai pu penser par le passé vu que même ces épisodes “chiants” et bien...Ils sont nécessaires, surtout quand on arrive au dernier quart du drama (qui est juste excellent).

Je vais maintenant attaquer le domaine des points positifs, et je vais d'ailleurs commencer par les personnages, qui résument à eux mêmes toute la splendeur du drama.

J'ai juste été totalement bluffé par la prestation incroyable -comme toujours, vous me direz- de Lee Seung Gi, qui ne fait que me rappeler à travers chacun de ses dramas pourquoi il est l'un de mes acteurs préférés. Il interprète ici, et avec brio, le personnage de Lee Jae Ha, prince de Corée du Sud qui est bien loin de l'image du prince charmant que l'on peut se faire : Égoïste, je m'en foutiste par excellence, arrogant et condescendant au possible. Et pourtant, quel personnage ! Son évolution est gérée avec une incroyable justesse, ce qui fait que le personnage déborde de profondeur mais surtout d'humanité. Il m'a été représenté comme un homme fort, qui veut se battre pour son peuple mais qui malgré sa position, nous rappelle continuellement qu'il n'est pas surpuissant, qu'il ne peut pas tout faire, qu'il ne détient pas tout les pouvoirs et qu'il est et restera à jamais un humain. Cela contraste d'ailleurs énormément avec son sang froid absolu ainsi que son ironie/sarcasme cassant dont il peut faire preuve : Une partie de lui représente un roi, qui sait ce qu'il veut et où il va, qui fait preuve d'une incroyable force de caractère, mais également un homme perdu, qui a du brûler certaines étapes dans sa vie et qui est profondément humain, peu importe son rang social. Lee Jae Ha sera donc pour moi un coup de coeur absolu, un personnage à plusieurs facettes, oscillant entre arrogance, tendresse, égoïsme et amour. Exceptionnel.

Impressionnante, comme toujours : Ha Ji Won est vraiment une actrice excellente. Et ça se ressent dans ce drama, presque plus que dans tout les autres (mais Empress Ki restera sa meilleure performance aha). Ici, elle interprète Kim Hang Ah, une talentueuse jeune femme faisant partie de l'armée nord-coréenne. J'ai adoré ce personnage du début jusqu'à la fin : C'est une femme forte, une vraie. Pas une fille qui se prétend forte pour ensuite être sauvé. Non, une fille qui sait se prendre en main, qui sait ce qu'elle veut mais qui reste tout de même une jeune femme très attendrissante, de par ses réactions et ses choix. En dessous de cette carapace de femme “forte”, celle ci reste quand même parfois fragile, elle n'agit pas en personne brute et sans sentiments (même si on pourrait le croire au début), elle reste une femme jeune et innocente avant tout donc certaines situations révèlent ce côté plutôt paradoxal de sa personnalité. J'ai mis un peu de temps à l'apprécier (quelques épisodes du genre 3 ou 4 -pas plus-), en parti à cause de sa manière de faire les choses qui peut paraître légèrement brusque et de son accent nord-coréen qui m'insupportait fortement. Fort heureusement, après quelques épisodes, on s'y habitue assez rapidement. En résumé, Kim Hang Ah est une femme forte et forte jusqu'au bout, qui laisse quand même transparaître parfois une certaine fragilité (émotionnelle, surtout) mais qui réussie tout de même à émouvoir et se faire aimer du public.

Coup de coeur ultime (bon légèrement en dessous de Lee Jae Ha mais coup de coeur quand même!), le personnage de Eun Shi Kyung,interprété par le merveilleux Jo Jung Suk, qui depuis Oh my Gosht, ne cesse de m'épater. Eun Shi Kyung est un personnage bouleversant, débordant de sincérité et de tendresse et ayant des valeurs juste grandioses, qui rendent le personnage profondément humain et attachant. Celui ci est incroyable et il serait sans aucun doute mon préféré si Lee Jae Ha n'était pas là. Un personnage profond, faisant toujours preuve d'une grande fidélité et qui derrière ses airs impassibles, cache un coeur plein de tendresse.

John Mayer -ou Kim Bong Gu- est un antagoniste que j'ai adoré détester. Un personnage autant fascinant que détestable. John Mayer n'est pas là pour émouvoir le public ou pour se faire aimer (contrairement à certains dramas où ils essayent de rendre le méchant émouvant pour que le public l'aime davantage), il est juste là pour nous fasciner -dans le mauvais sens du terme, ceci dit- et pour se faire haïr, tant celui ci est imbuvable (et je pèse mes mots). Au fond, je retiens plus de ce personnage, une personne malade de solitude et d'orgueil qu'un cinglé qui aime commettre d'atroces actes. D'ailleurs, sa confrontation avec Jae Ha n'est pas armée mais psychologique. Profondément psychologique. Et le tout est géré avec une grande justesse.

Pour ce qui est des autres personnages, je vais aller plutôt vite et aller directement à l'essentiel, vu qu'il y en a toute une flopée. Les personnages secondaires sont plaisants dans l'ensemble, même si certains m'ont littéralement donné envie de m'arracher les yeux. Je retiens surtout la princesse, qui m'a énormément touchée, le frère de Lee Jae Ha, le secrétaire et évidemment, la magnifique et touchante team de la WOC.

Autre point positif est l'histoire en elle même du drama et son déroulement. The king 2 hearts est un drama qui touche à pas mal de genre (action, romance, politique) et le tout est mélangé avec brio ce qui rend le drama très riche. L'histoire, malgré une petite baisse de régime, est très bien mené et l'intrigue est merveilleusement bien ficelée. Les derniers épisodes (les résolutions, les révélations, etc) sont juste excellents et vraiment bien gérés. Le scénario du drama est bien trouvé et est original (en effet, c'est pas tout les jours qu'on a droit à des histoires d'amour entre une nord coréenne et un sud coréen, de la politique, des complots et une société monarchique actuelle). Le drama est très prenant (malgré la baisse de régime, oui), je dirais même que vers le dernier quart, il devient carrément addictif. Et ça n'aurait pas pu marcher sans une bonne réalisation car, qu'on se le dise : The king 2 hearts est magnifiquement bien réalisé. Les OSTs sont juste sublimes et tout ce qui est cadrage/lumières est très bien géré, ce qui donne des scènes très réussies.

Pour ce qui est de la romance...Alala, cette romance ! Celle ci était maîtrisée avec une incroyable justesse : Il n'y en avait pas trop mais il n'y en avait pas non plus pas assez, c'était très bien géré. Le plus bouleversant dans tout ça, c'est d'ailleurs l'équilibre fou entre les deux personnages, qui m'a rendue dingue vu à quel point l'alchimie opérait par la suite. En effet, ce couple est loin d'être “le prince sauve la princesse” vu que les deux se protègent mutuellement (et j'vous jure que c'est vraiment plaisant). L'alchimie entre les deux acteurs -mais aussi entre les deux personnages- rendaient le tout profondément captivant.

Mais comment parler de la romance principale sans évoquer la romance secondaire -qui atteint elle aussi des sommets- ? La petite histoire d'amour entre Eun Shi Kyung et la princesse Lee Yoon Ji était tout simplement adorable et m'a tantôt fait pleurer tantôt fait sourire tant celle ci est touchant et mignonne à la fois J'aurais d'ailleurs voulu en voir plus ! (parce ce qu'on en voit jamais assez aha).

En résumé, je dirai tout simplement que The king 2 hearts est sans aucun doute un des meilleurs dramas de toute l'année 2012, mélangeant avec brio tout un tas de genre, le tout saupoudré de personnages humains et attachants ainsi que de romances vraiment exquises. En dépit de ses quelques défauts, The king 2 hearts est un drama qui fait les choses en grand, qui crée du sensationnel et il a au moins le mérite de le faire jusqu'au bout.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1379 fois
1 apprécie

Autres actions de onaspitz The King 2 Hearts