Avis sur

The Leftovers par Bowtie

Avatar Bowtie
Critique publiée par le

Dommage que The Leftovers soit si superficielle.

J'ai beaucoup pensé à Broadchurch au visionnage de cette série. En effet on retrouve quelques caractéristiques de cette dernière : une série contemplative, qui traitent des mêmes enjeux (ce n'est pas la finalité du postulat qui est recherchée mais les conséquences de ce dernier), qui prend place dans une petite ville avec pour personnage principal un policier (shérif ici et détective dans l'autre), même la musique se ressemble.

Cependant, Damon Lindelof réitère après Lost, privilégiant la forme plutôt que le fond. Privilégiant plutôt la mise en scène que le scénario et ses personnages. En effet la mise en scène est souvent sujette au côté spectacle, souvent grotesque, que sont les scènes "mystères" à la Lost qui en plus n'ont aucun intérêt !

Même le traitement des personnage est rarement subtil : citation de deux minutes de la bible pour le religieux Matt, l’extravagance des adolescents (de la fête jusqu'à la forêt avec l'épreuve du frigo en passant par la poupée représentant le Christ), la folie de Kévin et de son père ou encore tout ce qui est en rapport avec le "Holy Wayne". Concernant le personnage de Liv Tayler, je n'y ai rien compris.

J'ai également peu apprécié la narration, deux épisodes sur un personnage (Matt puis Nora) qui sont selon moi les plus réussis, un épisode flashback (à l'épisode 9 juste après le cliffhanger amenant le season finale, c'est bien trop facile) et les épisodes "normaux" centrés sur Kévin, la ville et ses habitants.
J'y ai même retrouvé les passages que j'appelle "foutage de gueule" où pendant cinq minutes on assiste à ce qui s'avère être un rêve (le plus pénible étant celui de Kévin dans le season finale)...

Mais...il y a des choses plutôt positives. Quand même. Les deux "centrics episodes" (sur Matt puis Nora), les acteurs, notamment Carrie Coon et Justin Theroux, le personnage de Nora dont le traitement est bien réalisé, et quelques idées : le personnage principal a perdu sa famille sans qu'aucun membre n'est disparu lors du fameux 14 octobre est un bon exemple. La secte des fumeurs silencieux (totalement ridicule avouons-le) qui procède néanmoins a des actions fortes et bien pensées.

The Leftovers est divertissant, plutôt bien réalisée mais surtout très bien interprétée. Dommage qu'elle se perd si souvent dans le côté spectacle et dans les situations faciles (qui font légion dans le season finale).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 667 fois
1 apprécie

Bowtie a ajouté cette série à 2 listes The Leftovers

Autres actions de Bowtie The Leftovers