Se sentir seul

Avis sur The Leftovers

Avatar Ninalos
Critique publiée par le

Si vous faites partie des personnes qui ont appréciés les 3 saisons de The leftovers vous devez probablement faire partie également de ces personnes qui se sentent seules, car vous n'avez personne avec qui en parler. Tout comme une une pelleté d'autres séries que vous appréciez mais avec lesquelles vous ne pouvez partager votre enthousiasme, que ce soit avec vos amis proches ou votre gonzesse qui fait pourtant l'effort de la regarder avec vous, tout comme vous faites l'effort de regarder pour elle new girl, arrow, unbreakable kimmy ou autres séries du type easy to watch, easy to enjoy.

hight five de la solitude

The leftovers fait partie de ces séries dont la plaisir provient de la lecture qu'on en fait, de l'active réflexion qu'on a sur sa narration et de la prestation des acteurs qui lui donne vie et c'est de cette active perception qu'en découle tout le plaisir de la suivre.

La série est particulière à tout point de vue, elle a le cul entre deux chaises au niveau du genre: le récit post apocalyptique et le récit d'anticipation. En effet les événements se déroulent après la disparition soudaine de 2% de la population. Un élément narratif qui d'une certaine manière rejoint les conséquences d'un événement plus réaliste ou terre à terre comme un apocalypse nucléaire qui aurait changé le cour de l'histoire non pas d'un point de vue matériel, mais seulement humain.
"The rapture"comme certain l'appellent, cette disparation divine pour les uns ou inexpliquée pour les autres, de ces 2% de la population à comme pour effet, la destruction ou de la simple érosion pour les plus chanceux de la santé mentale de celle-ci.

Il est commun pour tous d'avoir ses différents buts et objectifs de vie, comme l'amour, la carrière et le bonheur d'une manière générale. Et on traverse et supporte toute une série d'épreuves pour y parvenir. Nos esprits rivés sur ces objectifs, sont encadrés par des normes physiques inébranlables qui font que l'on puissent se focaliser sur ces objectifs mentaux et spirituels. Mais soudainement la disparation de 2% de la population se produit sans raison apparente, et soudainement on se rend compte que les fondations de notre existence peuvent disparaîtres à tout moment sans raisons. Alors à quoi bon ? A quoi bon poursuivre cette recherche d'épanouissement alors que les piliers de la raison elle même sont peut être vouées à disparaître sans motif apparent ?

Et c'est en partie en cela que la série est une réussite, à rendre à la fois d'un point de vue narratif et visuel cette disparation soudaine de la "raison" pour laisser émerger une certaine folie logique et naturel ambiante se justifiant progressivement jusqu'à trouver naturellement sa place au sein du monde. Et les amateurs de "il se passe rien dans la série", se feront probablement chier parce que il se passe beaucoup de choses à l'écran pour peu qu'on soit doté d'empathie ou qu'on questionne les scènes, les dialogues et les personnages à l'écran. Mais rarement elle offre des réponses concernant la disparition, car les personnages et la façon de gérer un deuil impossible constituent le cœur du récit. Mais il faut savoir que les scénaristes dès la première saison ont tout de même promis qu'il y aurait une réponse à cette événement déclencheur.

Durant le final de la dernière saison il y a bien une raison, une explication apportée, mais est ce qu'elle pourra satisfaire les personnes qui ont eu l'impression de subir la série uniquement pour trouver cette réponse ? Certainement pas. Est ce qu'elle satisfait les autres ? Peut être pas non plus, mais elle a le mérite de laisser interroger sa véracité et de laisser une empreinte unique au point de vous hanter.

Voila c'est un peu prêt tout ce que j'ai à dire sur The leftovers, une série qui m'aura hantée durant trois ans, avec une écriture unique, des acteurs qui vous prennent aux tripes tant leurs prestations vous semblent authentiques et une bande originale divine apportées par Max Richter. Sans parler des scènes remarquables qui ont l'effet d'une gifle, une gifle pleine de grâce qui laissera une marque singulière dans votre esprit.

Sur ce je vous laisse sur ce petit Medley de The Leftovers monté par Wtchorking.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 649 fois
10 apprécient

Autres actions de Ninalos The Leftovers