Avis sur

The Leftovers par divide

Avatar divide
Critique publiée par le

Une belle claque, que je n'ai pas vu venir de surcroît.
J'ai l'impression que beaucoup sont passés à coté en s'arrêtant au bout de 3 épisodes, sans comprendre le véritable propos de la série. C'était également mon cas: pendant tout ce début de saison je n'ai rien compris, je ne comprenais pas où la série voulait en venir, de quoi on parlait, et tous ces mystères me semblaient bien fumeux, voire prétentieux.
L'erreur est d'aborder la série comme un 4400 ou un Lost: ce n'est absolument pas le but ni le propos. Et surtout, la série ne fait sens que si on va jusqu'au bout de la saison, qui se conçoit comme un cheminement intérieur.

C'est une série sur la notion de deuil, avec toutes les étapes et thématiques qui peuvent s'y rattacher. On y retrouve les thèmes de société chers à l'auteur de l'excellent Little Children, et son regard si particulier: une petite ville, des groupes sociaux qui se jugent, les tourments intérieurs de gens pris dans une vie qui ne leur correspond pas ou plus.
Regarder cette série jusqu'à son terme a été pour moi une découverte: j'en suis sorti en me disant tiens, on peux vraiment aborder ce genre de thème et ce genre de propos dans ce format. The Leftovers est bien plus une série sur le deuil que ne l'est Six Feet Under par exemple, qui ne traite en réalité quasiment pas cet aspect là. Elle se rapproche finalement plus de Breaking Bad où le véritable thème ne fait sens qu'en suivant saisons après saisons l'évolution des personnages et leur cheminement intérieur, même si leur style narratif est radicalement différent.
Il faut souligner au passage la pertinence du thème musical, qui sur un sujet aussi délicat arrive à retranscrire avec beaucoup de justesse cet état de flottement et de désorientation, cette quête spirituelle que traversent les personnages, un leitmotiv qui jamais ne lasse et devient à chaque fois un peu plus entêtant.

J'émet cependant des réserves sur la future saison 2, je ne vois pas comment cela pourrait faire sens vu la manière d'aborder le thème, qui se conçoit bien plus comme un one-shot à la Top of the Lake ou Broadchurch.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 300 fois
2 apprécient

Autres actions de divide The Leftovers