Une série à part qui marque profondément.

Avis sur The Leftovers

Avatar Azri
Critique publiée par le

The Leftovers est une série qui ne laisse pas indifférent.
Tantôt adorée, tantôt détestée, peu de gens ont été épargnés !

Le gros problème de the Leftovers, mais aussi celui du livre dont la série est adaptée, c'est son synopsis. C'est certainement voulu, mais il mène à de nombreuses déceptions.

En effet, l'histoire racoleuse d'une disparition inexpliquée de 2% de la population mondiale tend à attirer les amateurs de science fiction et d'évènements apocalyptiques.
Mais en fait, pas du tout.
Aucune explication ne sera donnée sur la disparition. Mais on s'en fout. Genre, complètement.

A mon sens, pour comprendre l'essence de cette série, il faut se détacher complètement de nos habitudes de spectateur. Rien ne sera expliqué, car l'explication tangible et "triviale" ne servirait aucunement la cause de la série. Le but de tout cela c'est la catharsis, l'épuration des passions.

/ATTENTION SPOILER/

L'exemple le plus probant que je pourrais donner est l'épisode sur Nora, obsédée par l'usurpation d'identité dont elle est victime.
Un spectateur classique s'attendra à un twist étonnant, au dénouement cohérent de cette quête, à un lien secret entre Nora et la personne qui se fait passer pour elle. Mais non. Encore une fois, on s'en fout. Nombre seront déçus, mais cette histoire d'usurpation n'a en finalité aucun intérêt. Si, pardon, un seul : celui d'être un prétexte à l'exploration des émotions plus ou moins enfouies de Nora.

/FIN SPOILER/

Tout est là : les émotions. Ce qui compte ici, ce n'est pas la Disparition, ni même les disparus, mais "ceux qui restent" (je déplore d'ailleurs la traduction du titre du livre, "les disparus de Mapleton" qui bousille en 4 mots la substance de l'histoire).
Il y a tellement de choses à dire sur cette série !
Kevin, apparemment épargné par la Disparition, qui est finalement intimement touché, Nora, magnifique dans son malheur, dont elle use jusqu'à ce que son existence même soit réduite à sa seule souffrance, Laurie, partie se réfugier chez les GR, dont le but est de faire en sorte que chacun se souvienne, que personne ne guérisse de ses malheurs...

Chacun a besoin d'un nouveau but dans sa vie.
Parce que celui d'avoir une famille saine et unie est partie en éclats, et tous les autres semblent vains et factices.
Il faut s'adapter au monde qui est le leur.

Certains vont penser que je vais loin, mais cette série a bouleversé ma vie.
Elle donne un recul immense sur le sentiment de perte et d'abandon. Elle n'est que pure sensation et émotion.
Certes, on ne comprend pas toujours tout, mais c'est secondaire. On vit ce qu'eux vivent, et on devient par ce biais omniscients.

J'avais très peur de la saison 2, qui va au-delà de ce qui est écrit dans le roman. Mais pour l'instant, ils ont réussi à faire une suite de qualité !

Bref, pour moi, série magique, qui va au-delà de mes espérances, et au-delà de tout ce qui a été proposé jusqu'à aujourd’hui.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 458 fois
3 apprécient

Autres actions de Azri The Leftovers