On a voulu faire comme My love from the star...Et bien c'est raté

Avis sur The Legend of the Blue Sea

Avatar onaspitz
Critique publiée par le

Bon, j’ai toujours pas terminé le drama mais je pense que je ne vais pas le faire. J’ai été trop déçue. Vraiment. Pourtant j’étais partie dans des délires qui le qualifiait de « futur coup de cœur » et tout le patatipatata. En fait, je pense que c’était parce que je m’étais essentiellement basée sur les teasers, la forme du drama en général (très flatteuse, en effet) et le casting (de dingue)(enfin « de dingue » est un bien grand mot car seule Jeon Ji Hyun était pour moi importante mais elle justifie à elle seule le visionnage du drama). Bref, donc des teasers cools, des affiches/posters cools, un casting qui l’est tout autant, et puis un thème vachement cool aussi quoi ! J’ai un penchant pour le fantastique, j’aime bien quand il est bien exploité et tout ça, et donc franchement, tout me poussait à commencer The legend of the blue sea. Parce que tout le monde sait que Fantastique + Belles images + Belles OST + Jeon Ji Hyun + Sirènes = quelque-chose-d’alléchant-que-tout-le-monde-veut-regarder.

Donc voilà, hop, premier épisode. Pas trop mal à vrai dire, qui laisse présager un bon scénario, qui fait sourire également aussi grâce à l’humour. Une bonne prestation des acteurs (même si Lee Min Ho semble être éternellement le même et que j’aimerais bien voir Ji Hyun dans un autre genre), des jolies musiques aussi…Et des paysages sublimes également, vu que le début se passe en Espagne et non pas dans l’éternelle Corée aux multiples buildings (je ne critique pas l’espace urbain coréen hein)(juste que c’est forcément plus joli de voir le côté presque « rural » de l’espagne, plein de soleil et de poésie)(bon, je m’arrête là). Bref, donc un début cool qui présageait quelque chose de tout-aussi-cool.

Bah finalement non. L’histoire s’éternise, l’humour devient lourdingue, on s’ennuie sec, ça ne divertit plus, il n’y a plus vraiment de but et la magie des 2/3 premiers épisodes s’éteint. Allez, disons que je suis un peu extrême mais jusqu’au 8/9 premiers épisodes, ça passe. Après, c’est juste insoutenable. Parce qu’avec un scénario aussi vide, qui raconte aussi peu de chose, 20 épisodes c’est trop. Pour moi, il en aurait fallu 8 de moins. 6 de moins, si je suis gentille (et encore vu à quel point c’est vide). Le principe de la sirène est traité à la truelle. C’est mal exploité, et c’est pire niveau personnage, malgré les acteurs.

Jeon Ji Hyun livre une performance cool, ça on en doute pas mais son personnage reste au final assez pauvre. Pourtant le fait même qu’elle soit une sirène était quelque chose d’intéressant et il y avait matière à développer un peu plus son personnage. De plus, j’ai trouvé qu’elle manquait cruellement de direction et ça m’a empêché d’apprécier le personnage. Pourtant je l’aimais bien au début, car son insouciance était rafraichissante et donnait une véritable sincérité au personnage. Ça pouvait peut être en agacer certains, mais c’était ce côté là de sa personnalité qui montrait qu’elle n’était pas vraiment humaine. Et donc la voir adopter se comportement, sortir des trucs maladroits…Peut être que si ça avait duré 20 épisodes ça m’aurait soulé, mais là, ça a duré vraiment trop peu, voilà, au bout du cinquième épisode, elle est devenue une femme coréenne lambda comme on en voit partout.

Et Lee Min Ho n’arrange pas la situation. Malgré le fait qu’il ne joue pas mal (bien au contraire), il laisse toujours la même impression : On dirait que Boys Over Flowers lui colle à la peau. Alors déjà que c’est difficile d’apprécier le drama, si en plus on doit rajouter des personnages d’autres dramas (Gu Jun Pyo ou Kim Tan en l’occurrence), on en a juste marre et on s’en sort plus. J’ai l’impression que peu importe le rôle son jeu est toujours le même, vous pouvez clairement coller son jeu d’acteur de B.O.F ou de The Heirs ici et le résultat est le même ! Et c’est en parti pour ça que je ne porte pas spécialement Lee Min Ho dans mon cœur : Il n’arrive pas à changer de registre, restant toujours cantonner dans une zone de confort qui fini par lasser. Au final, je ne peux même pas dire si c’est un bon acteur ou non vu qu’il joue toujours la même chose ! Au niveau du personnage, je me souviens de pas grand chose, donc bon, je vais m’abstenir…

Il n’y a aucune alchimie dans le couple principal. Et c’est réellement problématique vu que le drama ne se base sur pas grand chose. Comme c’est vide, The legend of the blue sea se concentre beaucoup sur l’humour et la romance. Mais ça devient vite chiant. 20 heures de quelque chose de chiant, c’est carrément insoutenable. Donc j’en ai eu marre à un moment et j’ai arrêté. J’ai abandonné. J’ai fais que 10 épisodes, mais pour moi, c’est déjà 10 de trop. C’est vraiment de la perte de temps ! J’aimerais parler des personnages, mais j’ai même pas retenu assez pour faire une analyse complète sur eux. C’est assez triste quand on y pense mais pas de motivation, pas de but, pas de « chose » qui les anime. Rien. Nana. NIET. Je comprends vraiment pas, parce qu’avec la sirène et l’humain ainsi que le parrallèle présent/passé, ça aurait pu faire quelque chose de cool. Ca avait d’ailleurs brillament bien marché dans My love from the stars, un de mes dramas préférés, où c’était un peu le même schéma (en même temps ce sont les mêmes scénaristes) : Un parralèle passé/présent, une histoire d’amour « impossible » (alien-humain et ici sirène-humain), du fantastique et même la même actrice principale ! Ouais, je pense que ça aurait dû marcher, mais The legend of the blue sea a « trop » voulu faire comme My love from the stars et reproduire le même succès (ce qui d’ailleurs a un peu marché vu les taux d’audience relativement hauts).

Je pense sérieusement que j’aurais été moins déçue si je n’avais pas eu la « hype » avant mon visionnage; J’avais vraiment trop d’attentes rien à qu’à la vue du teaser donc forcément, ma déception n’a été que plus amère, disons. J’ai peut être regardé que 10 épisodes, mais justement, en 10 épisodes, donc pendant la première moitié du drama, j’ai l’impression de n’avoir rien regardé. C’est regrettable quand on y pense car les thèmes fantastiques sont des thèmes pleins de potentiel et synonyme pour moi de non-ennui, ce qui me paraît logique, vu qu’on pourra toujours caler des trucs qu’il n’y a pas dans les dramas normaux. Mais le fantastique c’est casse-gueule, donc c’était risqué mais franchement, vu comment The legend of the blue sea a transformé son côté fantastique (c’est à dire en l’écrasant totalement), là je pense vraiment qu’on peut dire que la dimension fantastique n’a servi à rien et à renforcer les défauts (déjà nombreux) du drama.

Bref, donc ne l’ayant pas fini, je ne développe ni les personnages, ni la fin (vu que je ne l’ai pas vue) mais d’après ce que j’ai lu, ce n’était pas mirobolant, donc bon, je n’ai rien perdu. Je retiens en tout cas de très jolies scènes/plans ainsi qu’une OST agréable mais un scénario vide, badigeonné principalement d’humour lourd et de romance, transformant ainsi un drama ayant un potentiel énoooorme, en une simple, et fade comédie romantique.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1180 fois
1 apprécie · 2 n'apprécient pas

Autres actions de onaspitz The Legend of the Blue Sea